Techniques Days Eurobois : six sujets pour se former et échanger autour d’ateliers techniques

Le 10 novembre 2016

Dans le cadre du salon Eurobois, qui s’apprête à ouvrir ses portes du 15 au 18 novembre à Lyon Eurexpo, auront lieu les Techniques Days. Ces 44 ateliers de 45 minutes chacun, animés par Finnso bois et organisés en partenariat avec Le Bois International, aborderont des sujets techniques majeurs relatifs à l’ensemble de la filière forêt bois, suivant un programme alterné et durant la totalité du salon.

Parmi les nombreuses animations programmées lors du salon Eurobois, du 15 au 18 novembre à Lyon, les professionnels pourront s’inscrire à des ateliers de formation technique : les Techniques Days.

Six sujets d’avenir pour la filière bois ont été retenus :

  • Les différentes techniques de fabrication du CLT (Cross Laminated Timber) feront l’objet d’un atelier animé par Sami Malinen, de l’entreprise Pinomatic Oy, fournisseur de solutions de mécanisation sur-mesure pour la production de CLT.
    Matériau de construction sous le feu des projecteurs, le CLT a vu sa production passer d’environ 400.000 m3 en 2010 à 620.000 m3 en 2015 en Europe. Issu des produits de scierie résineuse principalement (il est mené des réflexions pour les feuillus), il existe plusieurs méthodes de fabrication correspondant à différents objectifs (capacitif, dimensionnel…).
  • Les parcs à grumes et les entrées de scierie : choisir le bon type d’écorceuse. Cet atelier se tiendra sous l’égide de Vincent Planté, de Finnso bois, fournisseur de machines et équipements techniques pour la filière bois.
    L’écorçage est généralement une des premières opérations dans le processus de première transformation des bois. Un équipement très sollicité mécaniquement et dont il existe des modèles bien différents selon les essences, les diamètres, les cadences… et aussi l’implantation dans le circuit matière. Du choix de l’écorceuse peut dépendre celui des mécanisations. Et bien choisir une écorceuse peut ainsi faire économiser des investissements et de la place aux professionnels.
  • Le déroulage, une solution pour les gros bois. Ce sujet sera décliné en deux ateliers :
    Technologie et applications d’avenir : Le placage et le contreplaqué, animé par Christian Lallia, de Finnso bois.
    Produit millénaire et technologie centenaire, le déroulage connait un engouement dans son application du panneau contreplaqué sur de nouveaux marchés et une mutation sur notre marché national. Cet atelier permettra aux participants de mieux connaître le déroulage et de découvrir les produits que l’on peut réaliser avec du placage, puis du contreplaqué. Evoquant l’exemple de deux des plus grands scieurs d’Europe, dans leur domaine respectif, qui viennent de faire l’acquisition d’une dérouleuse, l’intervenant présentera les atouts et les limites de cette technologie.
    Le contreplaqué est un panneau technique avec des propriétés mécaniques très élevées qui offre des applications dans de nombreux domaines (décoratif, Mob, aménagement, transport, emballage…) et toujours d’une très grande modernité.
  • Technologie et applications d’avenir : Le placage et le LVL (Laminated Veneer Lumber). Roumiana Vassileva et Hannu Sinko, de Raute corporation, entreprise spécialisée dans les équipements de fabrication de LVL, reviendront sur les raisons pour lesquelles la capacité de production de LVL en Europe a doublé au cours de ces quatre dernières années.
    En plus d’offrir un excellent rendement matière, la technologie du déroulage apporte une réponse intelligente au problème de la valorisation des gros bois, que d’autres technologies peinent à rentabiliser. Des placages obtenus par le déroulage, séchés, mécaniquement et visuellement classés, sont recollés à fil parallèle puis collés en panneaux et poutres structurels pour former le LVL. C’est un des produits d’ingénierie bois les plus polyvalents et performants sur le marché de nos jours pour la structure (Lire par ailleurs : «Bois techniques / LVL : la révolution responsable»). Une présentation de la technologie et des marchés sera proposée aux participants à cet atelier.
  • Les scanners de grumes et billons : Choisir le bon modèle selon les applications. François Giguere, de Prologic Plus, société spécialisée dans les systèmes d’automatisation et d’optimisation, fera un point sur cette technologie et sa mise en œuvre.
    Le scanner se trouve en première ligne dans le circuit de la première transformation. Pour le cubage, le tronçonnage, le triage, il est indispensable pour une unité moderne de transformation du bois. Toutefois son emplacement, son choix, sa mise en œuvre demandent une attention particulière.
  • La modification thermique des bois : La solution pour les bois européens ? Tel sera le thème de l’atelier animé par Timo Tetri, de Jartek Invest Oy, fournisseur, entre autres, d’équipements de traitement thermique.
    La place du bois dans les habitations ne cesse de croître, offrant de nouveaux débouchés aux essences européennes. La modification thermique des bois a l’avantage de leur conférer stabilité, durabilité et une gamme de coloration intéressante. Au cours de cet atelier seront présentées la technologie et l’action de la modification thermique sur le frêne, le peuplier et le sapin. L’occasion de faire le point sur une technologie dont on parle depuis quelques années en France mais peu connue en réalité dans les détails.