Sommet de la forêt et du bois : une deuxième édition bien lancée

Le 21 avril 2017

La deuxième édition du Sommet de la forêt et du bois se déroulera du 28 au 30 juin à la grande halle d’Auvergne de Clermont-Ferrand. Près de 100 sociétés et organismes ont déjà validé leur inscription pour participer à ce salon consacré aux professionnels de la forêt, de l’exploitation forestière et du bois-énergie.

Initiée en 2014 par Selevents, société spécialisée en organisation d’évènements, Forexpo, salon européen de la sylviculture et de l’exploitation forestière, et Auvergne Promobois, l’interprofession de la filière forêt-bois en Auvergne, la première édition du Sommet de la forêt et du bois avait réuni près de 14.000 visiteurs à la grande halle de Clermont-Ferrand. Forts de ce succès, les organisateurs ont choisi de renouveler l’expérience cette année en proposant un rendez-vous toujours plus professionnel. Pour cette seconde édition, le Sommet de la forêt et du bois proposera une large offre allant des matériels et produits pour le reboisement et la sylviculture (déssoucheuses, girobroyeurs forestiers, produits agro-pharmaceutiques, matériels d’élagage…) au bois-énergie (fendeuses de bûche, déchiqueteuses…) en passant par l’exploitation forestière et le transport.

Le chiffre : 9.000 m2 / Les organisateurs du Sommet de la forêt et du bois ont annoncé que 9.000 m2 de stands avaient d’ores et déjà été réservés par les professionnels qui souhaitent participer à cette seconde édition.

Avec 35% de surfaces boisées, soit 2,5 millions d’hectares de forêt sur son territoire, la nouvelle grande région Auvergne-Rhône-Alpes se positionne au 3e rang des régions françaises. Elle figure en première position pour le volume de bois sur pied avec 486 millions de m³ et la récolte de bois en progression a dépassé les 5 millions de m³.

Dans ce contexte, Samuel Resche, chargé de mission amont forestier pour l’interprofession Auvergne Promobois, estime rien qu’en Auvergne à «environ 150 le nombre d’engins, toutes catégories confondues, nécessaires pour renouveler le parc au cours des deux prochaines années». Pour les organisateurs du salon, cette seconde édition est bien lancée. Deux mois avant l’ouverture des portes, près de 100 société et organismes ont déjà confirmé leur participation au prochain Sommet de la forêt et du bois.