ÉDITION VERTE N°41

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

Changer d’ère

“Le parc de bâtiments ne se renouvelle qu’au rythme de 1% par an. Nous devons donc travailler à faire évoluer les modes de chauffage, à mieux isoler les logements, les usines, les immeubles, les commerces existants. […] Les rénovations financées sont en augmentation mais nous ne sommes pas au rendez-vous sur ce sujet. Nous devons accélérer.” Comme l’a concédé le président de la République dans son discours prononcé à l’Élysée le 27 novembre, le rythme actuel de la transition énergétique n’est pas à la hauteur des objectifs fixés. Malgré cela, les résultats des chantiers entrepris sont-ils au moins au niveau des enjeux environnementaux ? Pas sûr non plus hélas !
Une récente étude de l’Ademe montre que seuls 25% des travaux réalisés par un panel de près de 30.000 ménages auraient eu un impact énergétique significatif sur leur logement (1).
Tout n’est donc pas qu’une question de vitesse et de quantité.
Si les ménages ont parfois des difficultés à identifier les dispositifs d’aides dont ils pourraient bénéficier, l’étude de l’Ademe montre également qu’ils font encore trop peu appel aux acteurs qui pourraient les informer et les accompagner dans leurs travaux de rénovation. Ainsi, à l’heure où le président annonce qu’il veut tripler la surface du parc éolien et multiplier par cinq la production du photovoltaïque d’ici 2030, savent-ils que le bois est la première des énergies renouvelables en France, avec 47% de parts de marché ?
Le soutien de l’État dans le développement des énergies renouvelables devrait passer prochainement de 5 à 7 voire 8 milliards d’euros par an. Il s’agit là d’un signal positif, illustré par exemple lors de la présentation de la PPE le 28 novembre (2) par la confirmation de l’augmentation du Fonds chaleur à partir de 2019, un dispositif dont on sait qu’il a fait ses preuves (3). Mais ce n’est qu’une étape. Il en faudra sans doute bien d’autre encore pour réussir à changer d’ère et voir les lobbys des énergies fossiles et du béton s’essouffler.
Actuellement, c’est peut-être du côté de la construction qu’il faut regarder pour trouver quelques signes d’une volonté dechangement. Publiée au JO le 24 novembre, la loi Elan permet désormais au code de la construction de disposer du recours aux énergies et aux matériaux issus de ressources renouvelables pour répondre aux performances énergétiques,environnementales et sanitaires des bâtiments neufs. Les Coopératives forestières et la FNB ont d’ailleurs tenu à saluer dans un message commun la promulgation de ce texte, qui souhaitons-le, contribuera à terme à développer la part du bois valorisée dans la construction et l’énergie.
LBI
(1) Enquête Tremi – Travaux de rénovation énergétique des maisons individuelles.
(2) Programmation pluriannuelle de l’énergie.
(3) Le Fonds chaleur devrait être porté à 315 millions en 2019 puis 350 millions en 2020 et 2021, contre 245 millions d’euros en 2018.

Sommaire

| S’informer

  • Le zoom de la rédaction

Politiques publiques / Les Coopératives forestières et la FNB saluent la promulgation de la loi Elan . . . . p. 4
Lignes express. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 5
L’actualité en régions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 7
Grand-Est / Une rencontre autour du bois bûche
Auvergne-Rhône-Alpes / A la découverte de l’habitat bois local
Nouvelle-Aquitaine /16 projets distingués lors du Prix régional de la construction bois
Normandie / Anne Bablon nommée directrice de ProfessionsBois

  • Gros plan

Gestion forestière /Volumes d’épicéas “scolytés” à écouler : l’exemple de Rupt-sur-Moselle (88). . . . . p. 9

| Comprendre

  • Dossier sciage gros bois

    Gros bois résineux :
    fabricants et scieurs musclent le matériel de sciage. . . . . . . p. 11
    Scierie / Ets Tartière : un site de gros bois à Ussel en 2021 . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 14
    Déroulage de gros bois / Une étude ouvre la voie au LVL de douglas . . . . . . . . p. 17

| Gérer

  • Le marché du bois

Aux ventes privées / 82% du volume vendu à Eymoutiers . . . . . . . . . . . . . . . . p. 20
Prix et indices nationaux des sciages feuillus et résineux au 3e trimestre 2018 . . p. 21
Le Journal des annonces du bois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 23
Renseignements commerciaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 31