Édition Verte n°7

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

40 pages – Parution 20 février 2021

Édito

Le bon moment pour investir

C’est une situation inédite dans la filière. Jamais les entreprises de première et seconde transformation n’avaient connu en début d’année un tel niveau d’activité. Selon l’observatoire post-Covid mis en place par la Fédération nationale du bois, les scieries résineuses tournaient à 111% de leurs capacités au 1er février, les unités spécialisées dans le bois d’ingénierie à 113%. Quant à l’exploitation forestière, les conditions hivernales ne l’empêchent pas de travailler (102%).

La conjoncture sur les marchés de la construction est manifestement favorable au bois et les futurs arbitrages de la RE 2020 devraient entériner ce mouvement. C’est comme si les planètes s’alignaient enfin après un certain nombre d’espoirs déçus. Les industriels qui ont investi ces dernières années dans leur outil de production pour valoriser leurs sciages vont en tirer les bénéfices et ils l’auront amplement mérité. Mais il n’y a pas de temps perdu pour ceux qui attendaient des jours meilleurs .

Le plan de relance met en effet à la disposition des scieries une enveloppe de 15 M€ pour aider à leur modernisation. Trop peu diront certains, mais cet argent est sur la table. Par ailleurs, le Fonds bois et écomatériaux que vient de lancer la Banque publique d’investissement (BPI) offre l’opportunité à une quinzaine d’entreprises d’élargir leur capital et donc de favoriser leur croissance. Ce troisième fonds bois est le plus richement doté : 70 M€, dont 5 M€ puisés dans la cagnotte du plan de relance de la filière forêt bois. La principale nouveauté réside dans l’ouverture du Fonds aux matériaux biosourcés, qu’ils soient issus de la biomasse forestière ou non : bois, liège, paille, chanvre, laines . . . Les PME et ETI de la première et seconde transformation, structurellement rentables et réalisant plus de 5 M€ de chiffres d’affaires, constituent le cœur de cible de la BPI. Les projets structurants permettant de réduire l’importation de bois techniques seront traités avec une particulière bienveillance…

Sommaire

| S’informer

  • Le zoom de la rédaction

Normalisation / Un configurateur en ligne de FDES pour les produits bois d’origine France p.4

  • Lignes express p.5

Agenda p.7

  • L’actualité en régions p.8

Grand-Est / Un second écoquartier intergénérationnel confié à LCB

Auvergne-Rhône-Alpes / Des formations à la construction bois par Fibois Aura

Bourgogne-Franche-Comté / Une «semaine chantier» au lycée de la nature et de la forêt

Bretagne / Une nouvelle identité visuelle pour Protac

  • Gros plan

Sylviculture / Douglas Avenir prépare de nouvelles variétés de douglas améliorées p. 11

| Comprendre

  • Synthèse

Gestion forestière / Le carbone va-t-il devenir un nouveau produit forestier ? p. 14

| S’équiper

  • Les nouveautés

Une sélection de produits récents p.18

| Gérer

  • Le marché du bois

Aux ventes privées / Forte demande en chêne à la vente Apex-forêt-bois de Pierrefonds  p. 22

Le Journal des annonces du bois  p. 23

Renseignements commerciaux p.29