Edition verte N°6

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

Se laisser griser

Cette semaine, toute la filière forêt-bois avait rendez-vous à Lyon pour la 29e édition du salon Eurobois. Pendant quatre jours, les visiteurs ont eu un large aperçu des dernières technologies pour transformer et mettre en œuvre le matériau.
S’il est incontestable que le bois possède de solides arguments techniques pour rivaliser avec ses concurrents, notamment dans la construction, plusieurs propos tenus ces dernières semaines nous ont interpellés et montrent le chemin qu’il reste à parcourir pour améliorer son niveau d’acceptabilité sociale. Ceux de cet architecte par exemple, pourtant adepte de la construction bois : «Le bois je ne l’utilise pas en extérieur, sauf s’il est protégé». Ou encore de cet élu local en visite dans un quartier en mutation de sa ville : «Le maire a tiqué quand il a vu l’état des bardages après quelques années».
Alors que le niveau d’activité repart à la hausse depuis plusieurs mois dans les entreprises, le bois ne doit pas se laisser griser, ou alors qu’en façade. Ces commentaires nous rappellent que le développement significatif de son utilisation dans la construction relève désormais autant de critères économiques que de l’évolution des mentalités.
Non le grisaillement des bâtiments n’est pas synonyme de dégradation de la construction. Oui le bois en extérieur peut bien vieillir. Dans ce domaine, saluons l’initiative de Fibois Auvergne-Rhône-Alpes qui vient d’éditer un ouvrage intitulé : «Le bois en extérieur, 10 ans plus tard». D’aucuns expliqueront qu’on peut aussi construire en bois non apparent. Certes, mais si la construction bois veut continuer d’être la vitrine de toute une filière, son matériau ne peut se contenter d’un affichage dans l’arrière-boutique.

Sommaire

S’informer

  • Le zoom de la rédaction

Emballage / Futuropalette 2018 : créer du lien tout au long de la chaîne logistique

  • L’actualité en régions

Centre – Île-de-France / Une construction BBC à base de panneaux bois
Auvergne-Rhône-Alpes / Une formation pour les ouvriers forestiers
Auvergne-Rhône-Alpes / Partenariat entre la Direccte et l’ONF pour prévenir les accidents du travail et lutter contre le travail illégal
Normandie / ProfessionsBois organise une rencontre « métiers prescripteurs »

  • Formation

Grand-Est / Le centre de formation de Mirecourt augmente son niveau d’équipement

  • Gros plan

Gestion forestière / L’ONF présente ses orientations pour l’avenir

Comprendre

  • Entreprises

1re transformation / Établissements Filaire : valoriser la forêt, du sciage aux carrelets aboutés-collés

Gérer

  • Le marché du bois

Aux ventes ONF / Haute-Marne : très forte concurrence à Semoutiers

Aux ventes privées / Regain d’intérêt pour le peuplier et forte demande en chêne à Pierrefonds

Cours des bois sur pied