Edition verte N°42

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

41 jours

Depuis fin novembre, la France pourrait n’utiliser que les bioénergies pour subvenir à ses besoins énergétiques jusqu’à la fin de l’année ! La situation est encore plus nette au niveau européen où la consommation d’énergie renouvelable devrait atteindre l’équivalent de 66 jours calendaires en 2017, dont 41 pour la seule biomasse.
Si le mix-énergétique européen reste encore largement dominé par les énergies fossiles et nucléaires avec 299 jours de consommation, la part des énergies renouvelables, et des bioénergies en particuliers, progresse de manière significative. Avec l’arrivée des premières chutes de neige, l’Association européenne pour la biomasse (Aebiom) a d’ailleurs souhaité sensibiliser davantage l’opinion publique sur le sujet en lançant sa campagne européenne intitulée «European Bioenergy Day».
Dans ce registre, le bois joue bien sûr un rôle clé, lui qui figure au premier rang des bioénergies. Mais en France nous sommes encore loin du compte pour atteindre l’objectif de 32% d’énergie renouvelable fixé à l’horizon 2030. L’annonce de la prolongation des dispositifs d’aide à l’acquisition d’un chauffage au bois ou au remplacement d’une chaudière fioul par un appareil biomasse, sont des signaux positifs. Tout comme les déclarations mi-novembre à l’issue de la Cop 23 du ministre de l’Agriculture Stéphane Travert, qui soulignait l’importance des secteurs agricoles et forestiers dans la lutte contre le changement climatique et leur rôle dans l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris. Mais n’oublions pas que les organisations professionnelles continuent de demander au gouvernement de doubler le montant du Fonds chaleur, un outil qui depuis 2009 a permis de faire émerger de nombreux projets. Pour poursuivre et amplifier les bons résultats mis en lumière par l’Aebiom, il est important de continuer à soutenir le développement des bioénergies, surtout à l’heure où le bas niveau du prix des énergies fossiles constitue une menace directe pour la faisabilité des projets bois-énergie.

Sommaire

S’informer

  • Le zoom de la rédaction

Bois-énergie / Chauffage aux granulés de bois : le marché en croissance

  • L’actualité en régions

Occitanie / Du LVL pour un habitat modulable en bois
Centre – Île-de-France / La CCI Paris Ile-de-France et la Chambre des professionnels du bois renouvellent leur partenariat
Normandie / Professionsbois dévoile le palmarès du Prix bois-construction-environnement 2017
Nouvelle-Aquitaine / Bernard Marès devient président d’Interbois Périgord

  • Gros plan

Bourgogne-Franche-Comté / 11e congrès Aprovalbois : en veille sur les transformateurs et consommateurs

Comprendre

  • Entreprises

Palettes / Scierie Gauthier : la culture du bois au service de la valorisation de la matière

S’équiper

  • Les nouveautés

Une sélection de produits récemment apparus sur le marché

Gérer

  • Le marché du bois

Aux ventes ONF / Gérardmer : reprise de la hausse des cours en résineux en 2017

Aux ventes privées /
Plus de 93% du volume vendus à Ussel
Cheverny : prix records pour le chêne à la vente Unisylva

Cours des bois sur pied