Édition Verte n°40

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

48 pages – Parution du 30 novembre 2019

Édito 

À l’heure des premiers frimas, il est important de rappeler que le bois est la principale source d’énergie renouvelable en France. Il représente 43% de la production et le marché des équipements affiche d’importantes progressions avec des ventes de chaudières bois en hausse de 60% et deux fois plus de chaudières aux granulés qu’en 2018. Des chiffres qui devraient continuer de croître dans les années à venir puisque l’ambition de la PPE* est d’atteindre plus de 9 millions d’utilisateurs de bois-énergie en 2028 et de doubler la production de bois-énergie dans le collectif.

Dans ce contexte, le plan de sortie du fioul, avec 4 millions de logements français équipés de chaudières à remplacer, constitue une occasion à ne pas manquer pour la filière. Il devrait permettre de basculer environ 1 million de ménages d’ici 2023 vers une solution renouvelable. Le syndicat français des chaudiéristes biomasse rappelle cependant qu’à l’heure actuelle, les pompes à chaleur et les chaudières à condensation vont être les grands vainqueurs des aides proposées par l’État avec des solutions ne semblant pourtant pas répondre toujours directement aux objectifs fixés par la PPE et la stratégie bas-carbone. Si l’organisation professionnelle se félicite de voir le bois mieux accompagné à partir de 2020 par une réorientation des aides, avec entre autres un soutien plus important accordé aux 50% de ménages les plus modestes, elle demande désormais au Gouvernement d’aller plus loin en programmant un plan de renouvellement des chaudières bois antérieures aux années 2000 et en soutenant la filière bois-énergie dans sa communication.

La semaine de la chaleur renouvelable qui s’ouvre début décembre est aussi une belle opportunité de mettre en avant le large éventail de solutions proposées par les professionnels dans ce domaine et de promouvoir la performance des équipements. La consommation de chaleur représente près de la moitié des besoins énergétiques de la France, que le pays couvre pour l’instant à hauteur de 19% par des énergies renouvelables. Le bois-énergie représente 70% de cette production. À l’heure où l’objectif de 32% d’énergie renouvelable en France à l’horizon 2030 semble s’éloigner de plus en plus, le développement de l’utilisation du bois-énergie est donc plus que jamais à encourager. Qu’elles soient individuelles, collectives ou industrielles, les solutions proposées par la filière méritent d’être encore davantage reconnues par les pouvoirs publics pour enfin prendre toute leur part dans la politique de transition énergétique de la France.

* Programmation pluriannuelle de l’énergie.

Sommaire

| S’informer

  • Le zoom de la rédaction  

Exposition / Salon Eurobois 2020 : une édition sous le signe de l’atelier 4.0  p. 4

  • Le bois à l’international  p . 5
  • Lignes express  p. 7

Agenda p.8

Les calendriers de la formation et des manifestations en décembre

Opinion

Renaissance de Notre-Dame : suggestions et apports de la SEB p.8

  • L’actualité en régions p. 10

Pays de la Loire / 16e édition du Carrefour international du bois

Grand-Est / Etude sur les segments de la filière forêt bois

Provence-Alpes-Côte-d’Azur – Corse /Formation «Construction bois, calcul et dimensionnement, initiation aux Eurocodes»

Nouvelle-Aquitaine / Le 20e Xylodating sera consacré aux emballages bois

| S’équiper

  • Le Rendez-Vous de la Méca n° 107

Tronçonneuses forestières p.15

Essais /

Bilan technique après un an de chantiers pour la tronçonneuse à injection p.16

Deux tronçonneuses complémentaires entre polyvalence et puissance p.19

Deux tronçonneuses robustes et fiables utilisées en machines de dépannage p. 22

Inventaire / Quelques autres marques de tronçonneuses forestières p.25

  • Matériels et techniques

Bois-énergie /

Alliance d’un guide de tronçonnage avec la robustesse d’un chassis de cisaille p.27

Le Journal des annonces du bois p.31

Renseignements commerciaux p.36