Édition Verte n°36

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

48 pages – Parution du 26 octobre 2019

Édito 

Harmonisation difficile

Parvenir à une union européenne harmonisée ne semble décidément pas aisé. Pour preuve, la Fédération européenne des panneaux à base de bois (EPF) pointe aujourd’hui du doigt l’Allemagne, qui tend à faire cavalier seul sur le chapitre des exigences relatives aux composés organiques volatils (COV), ainsi qu’aux taux de formaldéhyde des panneaux . La réglementation portant sur les produits de construction européens (CPR) ne spécifie pas, pour l’heure, de taux commun concernant les émissions de COV, cette problématique faisant l’objet d’un travail en cours . Il apparaît que certains États fédéraux allemands imposent nonobstant, depuis le 1er octobre, des exigences en matière de produits intérieurs dites TCOV, et prenant en compte le total des COV émis par un produit, plutôt que les COV de ses éléments constitutifs, de manière distincte . Un principe de mesure qui, en l’occurrence, avait été précédemment écarté par les instances européennes .

Ces mêmes États fédéraux allemands, en outre, entendent exiger à compter du 1er janvier prochain des panneaux de classe 1⁄2 E1 en matière d’émission de formaldéhyde, exigence irréaliste quand on sait que là encore, il n’existe pas pour l’heure de règle européenne harmonisée en la matière . L’EPF, à ce propos, souligne que ses membres ont arrêté de mettre sur le marché des panneaux de classe E2 depuis déjà 2008, l’objectif étant de parvenir à un espace d’échanges harmonisé, où les panneaux qui ne seraient pas de classe E1 (c’est-à-dire avec un taux de formaldéhyde supérieur à 0,124 mg/ m3) ne seraient plus tolérés . La Fédération, pour ce faire, entend notamment s’appuyer sur le règlement de l’UE intitulé Reach, émanant de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), et dont le but est de mieux protéger la santé humaineet l’environnement contre les risques liés aux substances chimiques.

Sommaire

| S’informer

  • Le zoom de la rédaction

Emballage /
Tonnellerie : retour à la hausse en 2018 pour le marché français de la barrique p.4

  • Le bois à l’international p. 5
  • Lignes express p. 7

Agenda p.8

Les calendriers de la formation et des manifestations en novembre

  • L’actualité en régions  p. 10

Centre – Île-de-France / La charpente de Notre-Dame comme projet pédagogique

Grand-Est / Hommage à Jean Maegey

Auvergne-Rhône-Alpes / La ville de Cusset lance une opération 1.000 arbres

Bourgogne-Franche-Comté / 10 bâtiments primés au concours Franchement bois

| Comprendre

  • Synthèse

Développement de filière /

«Des Hommes et des arbres» : dans l’économie locale et l’économie globale p.12

| S’équiper

  • Le Rendez-Vous de la Méca N° 106

Débardage en zones sensibles P.15

Essais /

Le câble-mât pour débarder du bois en zone sensible d’une réserve naturelle p.16

Nombreux avantages pour un porteur équipé en pneumatiques basse pression p.19

Témoignage / «De nouvelles solutions permettant de limiter notre impact sur l’environnement» p.22

Inventaire / Zones sensibles : diverses solutions pour diminuer la pression au sol p.25

  • Matériels et techniques

Bois bûche /

Une unité de sciage multilames allie robustesse, réactivité et performance p.27

| Gérer

Le Journal des annonces du bois

Renseignements commerciaux p.37