Edition rouge N°18

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

Le retour en force du déficit commercial

Il fallait s’y attendre, le redémarrage de l’économie française a lourdement impacté le commerce extérieur de la filière bois en 2017. Le déficit a de nouveau franchi la barre des six milliards d’euros, ce qui n’était plus arrivé depuis 2013. Les exportations ont certes progressé de 3% pour atteindre un volume de près de 10 milliards d’euros. Mais, dans le même temps, soutenues par la consommation intérieure et la reprise du bâtiment, les importations ont effacé les avancées de la filière à l’export. Des achats de 16 milliards d’euros ont porté le déficit à 6,3 milliards d’euros (Agreste Conjoncture – avril 2018). On connaît les causes structurelles de cette dépendance à l’import : les secteurs du papier et du meuble génèrent à eux seul un déficit de 4,9 milliards d’euros, en nette augmentation. Mais il ne faut pas se voiler la face, la première transformation peine elle aussi à combler la demande intérieure. Le déficit s’aggrave pour les placages, panneaux et contreplaqués (+8,5%) et les sciages résineux (+7,7%). Du côté des satisfactions, le poste des sciages feuillus fait mieux que l’équilibre avec un solde positif de 40 millions d’euros. Et la tonnellerie demeure le joyau de la filière avec un excédent commercial de 395 millions, en hausse de 20%. La baisse de la demande intérieure a été nettement compensée par les exportations.
Un autre poste connaît un excédent chronique, mais personne ne s’en félicitera. En 2017, l’exportation des grumes de chêne a atteint en valeur 87 millions d’euros, soit une augmentation de 46%. Les douanes confirment que les chênes sont majoritairement orientés vers la Chine, à 41%, et le mouvement semble s’amplifier. Selon la Fédération nationale du bois, au 1er trimestre 2018, les exportations de chêne vers la Chine ont encore progressé de 20% par rapport au 1er trimestre 2017. Si ce rythme se maintient, les volumes quittant la France pourraient atteindre 600.000 m3 en 2018, sur une récolte globale de 2 millions de m3.

Sommaire

S’informer

  • Le zoom de la rédaction

Machines à bois / SCM lance sa nouvelle plateforme IoT à Xylexpo

  • L’actualité en régions

Pays de la Loire / Une journée pour les professionnels de l’ameublement
Auvergne-Rhône-Alpes / Un espace Auvergne-Rhône-Alpes sur le CIB
Provence-Alpes-Côte-d’Azur – Corse / L’actualisation de la norme NF B52-001 ouvre la voie au pin d’Alep dans la construction bois
Bretagne / Lamotte Promoteur : un immeuble à ossature bois dans le quartier d’Euro Rennes

  • Gros plan

Habitat / « Cadre de vie : demain le bois » : placer le bois au coeur de la Cité

Comprendre

  • Le bois dans le monde

Suisse / Métiers du bois : regards croisés sur les Championnats romands 2018

  • Entreprises

Menuiserie / Houillon : exigence compagnonnique et outil industriel

S’équiper

  • Matériels et techniques

Finition / Égrenage et structuration sur-mesure des bois avec les brosses Cardotech

Manutention / Un manipulateur pneumatique pour les panneaux de grande taille

  • Les nouveautés

Une sélection de produits récemment apparus sur le marché