Capacités d’ébranchage des têtes d’abattage

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

L’opération d’ébranchage est essentielle dans le fonctionnement et le rendement des têtes d’abattages installées sur abatteuses ou pelleteuses hydrauliques. Les capacités d’ébranchage s’avèrent d’autant plus essentielles pour l’abattage mécanisé des feuillus ou encore les interventions limitées au façonnage des bois débardés en arbres entiers (sur chantiers de bois-énergie ou de câble aérien). Dès lors, la souplesse de la tête d’abattage devient essentielle avec un nombre réduit de rouleaux et de couteaux. A moins que l’outil primordial ne s’avère être le couteau d’ébranchage lui-même avec sa performance propre, sa qualité ou encore sa robustesse.

Sommaire

• Edito, par Serge Defaye

• Combustion du bois et qualité de l’air : des émissions de polluants en baisse et des défis à relever

• Chauffage domestique : renouvellement du parc d’appareils et diffusion des bonnes pratiques sont les actions clés

• Chaufferies collectives et industrielles : des émissions inférieures aux exigences de la réglementation grâce à des technologies efficaces