81e CAHIER DU BOIS-ÉNERGIE

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

La récente publication de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) a réaffirmé le rôle stratégique de la filière bois-énergie dans la transition énergétique. La biomasse solide représente la part la plus importante de l’objectif de chaleur renouvelable, dont une contribution majeure assurée par le chauffage domestique au bois. Ainsi, selon la PPE, en 2023, 9,5 millions de logements devraient être chauffés au bois avec un appareil performant.
De profondes transformations du parc sont intervenues depuis plus de trente ans et sont attendues dans les années à venir. Le présent dossier analyse l’évolution des ventes, met en exergue le lien avec l’évolution du prix des énergies fossiles et montre les modifications du parc d’équipements en volume et en composition. Enfin il donne des éléments d’analyse sur la consommation unitaire moyenne en fonction de différents paramètres tels que la performance énergétique des logements chauffés au bois et des équipements, les pratiques adoptées par les ménages, la rigueur climatique et le prix des énergies.
Ce dossier s’est appuyé notamment sur les résultats de l’enquête Ademe “chauffage domestique : marchés et approvisionnement”.
Une modernisation de la filière est observée avec :
– un renouvellement du parc d’appareils de chauffage domestique, avec la réduction à une part marginale des foyers ouverts et le développement de l’utilisation d’appareils performants (inserts, foyers fermés, poêles) ;
– la diminution de la consommation unitaire de bois par ménage témoignant de l’augmentation des rendements des appareils ;
– l’émergence de la filière granulés et la diminution des volumes de bois bûches consommés ;
– la professionnalisation des circuits d’approvisionnement en remplacement des filières d’auto-approvisionnement.
Néanmoins, le nombre d’utilisateurs apparaît à la baisse. Cette diminution concerne principalement les milieux ruraux et les foyers ouverts. On observe parallèlement une augmentation d’utilisateurs périurbains avec des appareils récents. Le présent dossier analyse les abandons d’utilisation des équipements en montrant notamment une corrélation avec le prix des énergies fossiles. Compte tenu de l’enjeu de ce secteur, l’Ademe sera attentive au suivi du nombre d’utilisateurs et une nouvelle enquête sera relancée ultérieurement.
Par ailleurs, pour atteindre les objectifs ambitieux fixés par la PPE, le chauffage domestique doit devenir encore plus attractif. Des pistes d’actions sont ainsi envisagées : renforcer l’accompagnement des particuliers dans le renouvellement de leurs appareils et l’équipement des nouveaux logements pour continuer la modernisation et le déploiement du parc, poursuivre la professionnalisation des filières, la production et la promotion d’un combustible de qualité, améliorer les services proposés lors de l’approvisionnement, renforcer la diffusion des messages clefs permettant d’améliorer l’impact de la filière sur les problématiques de qualité de l’air.
Emilie MACHEFAUX
Ademe

| Sommaire

• Edito, par Emilie MACHEFAUX (Ademe) p.3
• Retour sur les trois dernières décennies d’utilisation du bois pour le chauffage domestique p.4
• Diversité des modes d’approvisionnement en bûches p.13
• Des pratiques d’utilisation des équipements de chauffage domestique au bois mieux connues p.17