Edition rouge N°33

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

Fracture

Il aura suffi d’un décret paru au Journal officiel le 12 septembre pour mettre le feu aux… bois et faire voler en éclats l’unité prônée depuis des mois au sein de la filière.

Les exploitants forestiers furent les premiers à être vent debout contre le label Transformation UE. En empêchant la vente de Beaune, ils déclenchèrent l’ire de la FNEDT qui dénonça la semaine dernière la prise en otage des ETF par l’ONF et les acheteurs de bois. Entre temps, les Communes forestières prirent position en faveur du dispositif porté par l’Association pour l’emploi des chênes et des feuillus.

Le sujet des exportations de grumes non transformées vers l’Asie n’est certes pas simple à traiter, il divise la filière depuis de longs mois, la FNB avait d’ailleurs refusé de signer le contrat de filière du CSF bois en décembre dernier au motif que le nombre de mesures sur la question avait été jugé insuffisant.

Les chiffres montrent pourtant qu’avec des exportations de grumes de chêne multipliées par dix en l’espace de cinq ans, la situation ne peut être viable pour les industriels de la première transformation alors que les exploitants forestiers expliquent que le marché français ne leur prendra pas les bois de qualité secondaire qu’ils ne pourront plus exporter.

Au-delà des arguments de chacun, le débat met l’accent sur le travail qu’il reste à effectuer pour que le bois et ses professionnels forment une filière unie. A l’heure de construire une stratégie qui vise à encourager le développement par l’aval, la réduction des tensions sur les approvisionnements en matière première de l’amont constitue une étape sur laquelle la filière doit pouvoir s’appuyer pour bâtir et améliorer la compétitivité de l’ensemble des entreprises.

Sommaire

S’informer

  • Le zoom de la rédaction

Construction / Un auditorium à l’harmonie inspirée

  • L’actualité en régions

Centre – Île-de-France / Un R + 4 en bois en construction à Paris
Rhône-Alpes / Rencontre autour de l’innovation dans le bois
Provence-Alpes-Côte-d’Azur – Corse / La vente de Nans-les-Pins également boycottée
Aquitaine / Le salon Forexpo reconduit à Mimizan en 2016

  • Entreprises

Machines à bois / Journées techniques Homag : un éventail de solutions connectées

Comprendre

  • Matériaux et produits

Finition / La scierie Mandray et Fibex adoptent la finition minérale des bardages bois

  • Entreprises

Aquitaine / Fortin : des menuiseries performantes pour gagner en crédibilité

  • Construction

Franche-Comté / Une charpente historique signée Nouveau SA

S’équiper

  • Les nouveautés

Une sélection de produits récemment apparus sur le marché