La scierie française à l’horizon 2025

3.60  TTC

Acheter l'édition papier S'abonner

Description

32 pages parution le 19 octobre 2019 en supplément du n°35 du Bois International Édition Verte

Quelles perspectives pour la scierie française à l’horizon 2025 ?

Dans la dernière décennie, la scierie française a perdu quelque 2 millions de m3 de sciages, soit 20% du volume réalisé en 2007.
L’Observatoire du métier de la scierie analyse les raisons essentielles de cette baisse, et son influence sur la balance commerciale. C’est l’occasion de dresser une liste de freins à lever afin de retrouver les niveaux d’avant-crise.

L’idée est aussi lancée d’un «Plan de progression sciages» qui pourrait s’appuyer sur les axes principaux de développement : débouchés, ressource forestière, reprise-création de scieries, moyens financiers, aides financières et qualification des salariés…
Sans doute, et avec la fonte des effectifs (plus de 700 entreprises en 10 ans) et les problèmes d’approvisionnement en particulier, les professionnels rencontrés en région Auvergne-Rhône-Alpes et dans les Landes lors de deux séminaires sont réservés sur l’hypothèse d’un retour au volume de 2007. Cependant, même si les producteurs ont du mal à se projeter dans un avenir proche, les chiffres 2018 de la Banque de France confirment que les scieurs, aussi bien dans le secteur feuillu que dans celui du résineux, investissent. Ils sont encouragés depuis 2018 et jusqu’en 2022 par l’action 8 du «Plan d’action interministériel forêt-bois» : il a pour mission de «renforcer l’industrie de première transformation du bois en mobilisant 100 M€ via le grand plan d’investissement au titre de prêts participatifs».

Un regard positif sur le secteur du sciage que confirme la FNB, qui nous livre son analyse de l’évolution des scieries par l’intermédiaire de son délégué général Nicolas Douzain. L’ensemble de ce dossier vise à ouvrir un débat, enrichir des réflexions, pour que chaque entrepreneur puisse s’associer à l’ambition collective.

Maurice Chalayer

Sommaire

| Comprendre

  • Synthèse

Repères /La scierie française en perte de vitesse ?  p. 4

Concentration des scieries françaises : des causes multiples p.6

  • Études techniques

Prospective / Stratégie prévisionnelle pour un retour de production à 10 Mmp.12

Forêt /Regard sur un prélèvement supplémentaire de bois d’œuvre p.18

Produits de sciages / Le secteur des bois techniques, un marché pour les scieries françaises p.20

Marchés /L’évolution des scieries par la Fédération nationale du bois p.24

Conclusion /

Retour des séminaires sur le thème «La scierie à 2025» p. 26