SDV Agencement, PME performante misant sur la créativité et le savoir-faire

Le 3 octobre 2018

Reprise en 2015, la société d’agencement Sapin des Vosges (SDV) basée à Gérardmer, est une PME montante qui aménage des espaces professionnels et particuliers : boutiques, hôtels, bureaux, etc. La haute qualité et le surmesure de ses réalisations jumelés à une organisation hors pair constituent ses atouts au service de ses clients. Son dirigeant entend conserver à l’entreprise sa taille actuelle tout en accentuant la valorisation des savoir-faire et la créativité.

Installée au coeur des Vosges, entre Gérardmer et La Bresse, la société SDV Agencement a conservé les locaux de l’entreprise originelle, une menuiserie fondée en 1956 pour fabriquer des skis en bois. A cette spécialité s’est substituée dans les années 1970 celle de l’agencement qui devient l’activité centrale, pratiquée en sous-traitance. SDV fut rachetée par un salarié de Houot agencement et se dédie alors à la fabrication pour ce commanditaire et d’autres qui conçoivent et posent dans la France entière. Dès le départ, la spécialité c’est l’agencement pour les professionnels. La société, alors axée sur la fabrication, compte une trentaine de salariés au début des années 2000, lorsqu’elle est cédée à Michel Treinen, ancien cadre de Sofragraf. Celui-ci vise l’autonomie de l’entreprise et son développement – création d’un service commercial, d’un bureau d’études – pour le travail en direct avec les clients. Il s’agit d’un challenge : passer d’un profil de l’ombre à un profil de lumière ; et le chemin est semé d’embûches. Mise en redressement, la société obtient un plan de continuation de dix ans. Patiemment, le nouveau dirigeant relève le défi qu’il s’était fixé, à savoir la conversion de la société qui passe de sous-traitant à une entreprise autonome, tout en l’engageant sur les rails de la réussite économique.

Un nouveau souffle

L’entreprise est rachetée en 2015, alors qu’il reste deux ans à accomplir par rapport au plan de continuation. Spécialiste du secteur de l’agencement, avec une expérience de salarié et de co-dirigeant dans le domaine, Julien Gros l’acquiert avec son beau-père qui lui, possède une bonne maîtrise de la dimension […]

Lire la suite dans notre édition rouge N°32…