Salon Eurobois 2018 : découvrir la fabrication de panneaux de MOB

Le 28 septembre 2017

Lors de la prochaine édition du salon Eurobois, qui se tiendra à Lyon Eurexpo du 6 au 9 février prochain, plusieurs constructeurs de matériels uniront à nouveau leurs savoir-faire dans le cadre d’une animation consistant en un atelier de fabrication de panneaux de maisons ossature bois. Eric Guillot, gérant de l’entreprise Mach diffusion et coordinateur de ce projet, nous l’expose en avant-première.

«Le but est de reconstituer un atelier de production en conditions réelles sur le salon Eurobois», résume Eric Guillot. Comme ce fut déjà le cas sur les précédentes éditions d’Eurobois, plusieurs fournisseurs de matériel rassembleront donc leurs compétences parmi le hall 2.2 du salon, afin de proposer une animation intégrant la fabrication de panneaux destinés à la construction de maisons ossature bois de l’amont à l’aval, c’est-à-dire du bureau d’études au produit fini, en passant par le débit, le montage et la manutention.

«Le projet de construction est dessinée en 3D sur le logiciel Sema, puis chaque panneau constituant ce projet est transféré sous forme de fichiers aux différentes machines», explique Eric Guillot. «La machine d’usinage Turbo-Drive de Hundegger débite les composants constituants un panneau. Les lisses et montants sont ainsi coupés avec optimisation des chutes. Ces débits sont ensuite stockés et rangés dans des casiers circulant sur des chemins de roulement pour alimenter la machine d’assemblage V4-2 de Mach diffusion

Le chiffre : 1.000 m² / C’est la surface approximative totale sur laquelle s’inscrira, sur la prochaine édition d’Eurobois, la prochaine animation groupée dédiée à l’usinage de murs ossature bois.

L’approvisionnement des panneaux de contreventement est ensuite réalisé par le biais de la potence de manutention Manut LM. «L’assemblage des lisses et des montants est effectué par clouage pour constituer le cadre de l’ossature», précise Eric Guillot. «Un opérateur positionne ensuite les plaques de contreventement sur le cadre. Le portique V4-2, en automatique, agrafe ces plaques de contreventements puis usine par fraisage le contour et les ouvertures des panneaux.» L’accrochage des panneaux est quant à lui réalisé avec les crochets radiocommandées Ludwigsystem puis a lieu une autre phase de manutention avec le camion grue Klaas All Road. Les panneaux, à l’issue, sont mis en place sur une des remorques de transport «T35» ou sur les paniers «XP BDF» d’Auwarter. Enfin, un tracteur / remorque Auwarter X achemine les panneaux finis sur le chantier pour le montage final de la maison.
«Lors de la précédente édition d’Eurobois, notre client Gardarein, charpentier et constructeur, a pu grâce à cette animation assister en direct à l’usinage de sa propre production. Quant au client final, il a pu découvrir les murs de sa future habitation, avant même qu’ils ne soient assemblés», souligne Eric Guillot.