Production de plaquettes forestières : un guide pour sensibiliser à la récolte du bois de manière durable

Le 19 janvier 2021

L’Ademe a publié mi-janvier un guide intitulé «Récolte durable de bois pour la production de plaquettes forestières». Ce document, accessible en ligne gratuitement, a été élaboré avec des représentants des professionnels forestiers et de la filière bois, du monde académique ainsi que des associations environnementales. Après le rappel de plusieurs éléments de contexte et de quelques repères chiffrés, ce document de 40 pages propose un éclairage sur l’évolution des techniques de récolte du bois-énergie. Il revient ensuite sur les principaux enjeux des bonnes pratiques pour la préservation des écosystèmes forestiers (fertilité chimique des sols, pérennisation du cycle naturel des nutriments, préservation de la biodiversité, conservation de l’intégrité physique des sols…). Dans sa seconde partie, il liste des outils pour permettre aux professionnels d’effectuer un diagnostic des risques potentiels d’impact de la récolte sur les sols et la biodiversité, puis formule une série de recommandations destinées à favoriser les bonnes pratiques de travail. «Ce guide présente des outils d’aide à la décision opérationnels et des bonnes pratiques dont l’objectif est de maintenir la fertilité chimique et l’intégrité physique des sols, de conserver des habitats pour la biodiversité et de préserver les zones humides et les cours d’eau», écrit dans l’avant-propos Jérôme Mousset, directeur bioéconomie et énergies renouvelables à l’Ademe. «Il rappelle aussi que la concertation entre propriétaires, intervenants forestiers et représentants de la société civile est la clé pour mettre en œuvre et adapter ces recommandations à chaque situation. Souhaitons que ce guide contribue largement à la sensibilisation aux enjeux et à la diffusion des bonnes pratiques chez les professionnels.» L’Ademe précise que ce guide a été rédigé à partir de l’état actuel des connaissances et se base sur des résultats de compromis effectués entre les contributeurs, ce qui implique que ses recommandations puissent être amenées à évoluer à l’avenir avec la remontée de retours d’expérience de terrain et de futures avancées scientifiques sur le sujet.