Prix national de la construction bois : appels à réalisations

Le 30 janvier 2019
Installations artistiques au parc de Loriant (Montéléger)

Concours national créé en 2012, le Prix national de la construction bois récompensera pour la 8e année consécutive les ouvrages bois livrés en France qui auront révélé le potentiel du matériau bois dans la construction. Sont concernés le neuf, les extensions, les surélévations, les aménagements intérieurs et extérieurs pour la maison individuelle comme pour les bâtiments de grande hauteur, publics ou privés. Le dépôt des candidatures est possible jusqu’au 1er mars 2019.

Le concours s’adresse aux architectes, bureaux d’études, maîtres d’ouvrages et designers. Un candidat peut soumettre jusqu’à 5 réalisations. Seule condition : qu’aucune d’elle n’ait été éliminée lors d’une précédente édition du Prix national.
Pour la construction avec le bois, les candidats peuvent concourir dans l’une des 7 catégories suivantes :

  • Travailler – accueillir (bureaux, lieux d’accueil du public) ;
  • Apprendre – se divertir (établissement scolaire, culturel, sportif et loisirs) ;
  • Habiter ensemble (logement collectif et groupé) ;
  • Habiter une maison (petit, grands espaces) ;
  • Réhabiliter un équipement (rénovation, réhabilitation, extension-surélévation d’un bâtiment) ;
  • Réhabiliter une maison ou un immeuble (extension-surélévation, rénovation, réhabilitation) ;
  • Aménager.

L’inscription, gratuite, se fait exclusivement en ligne, via un compte déposant (à créer dans le cas d’une première candidature) et sur le site : panoramabois.franceboisregions.fr.
La qualité des photos, de la rédaction et de la notice architecturale sont essentielles.
Pour désigner les lauréats 2019, les jurés nationaux se réuniront le 25 avril. La remise des prix aura lieu le 28 juin à Paris, dans l’hémicycle du conseil régional d’Ile-de-France. Le jury sera cette année présidé par le cabinet d’architectes nantais AIA Architecture. Dominique Gauzin-Müller, architecte et universitaire, spécialiste de l’architecture écologique, en sera la marraine. Au nombre des critères que le jury retiendra figurent la qualité architecturale et l’insertion paysagère de la réalisation, l’approche environnementale et la performance énergétique du bâtiment, la créativité et l’innovation portées par le(s) concepteur(s), la performance technique mise en œuvre, l’approche économique privilégiée, l’emploi d’essences locales.
Il est à noter que courant mai 2019, le site du Prix national de la construction bois (à savoir www.prixnational-boisconstruction.org) sera entièrement repensé afin de mieux valoriser les réalisations recensées depuis 2012, avec une méthode de recherche avancée et un outil de géolocalisation. Ce site se présente en effet comme une véritable base de données ouverte à tous, avec un moteur de recherche multicritères (résultat par projet, par acteur ou par type de réalisation). À ce jour, il met en valeur plus de 8.000 réalisations et propose les fiches détaillées des projets candidats retenus.

Photo : L’oeuvre Anima Motrix basée à Montéléger (26) était un des lauréats de l’édition 2018. (Crédit photo : Juan Robert)

Voir notre édition rouge, Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble N°4 …