Pays-de-la-Loire / 15e Carrefour international du bois : de la ressource pour fédérer la filière

Le 24 mai 2018

Quelque 10.000 visiteurs sont attendus au parc des expositions de Nantes du 30 mai au 1er juin pour rencontrer les 560 exposants de 80 nationalités différentes qui participent à la 15e édition du Carrefour international du bois.

Organisé tous les deux ans à Nantes par l’interprofession Atlanbois et le grand port maritime de Nantes Saint-Nazaire, le Carrefour international du bois veut conforter pour sa quinzième édition sa place de rendez-vous d’affaires et d’échanges pour les professionnels de la filière (scieurs, négociants, importateurs, fabricants de produits bois, charpentiers, architectes…). «Avec ses 560 exposants, le Carrefour relève le défi de rester à taille humaine», soulignent ses organisateurs. «C’est une volonté forte que de limiter les espaces de nos exposants pour créer un équilibre et respecter les contraintes budgétaires de tous», précise Géraldine Poirier, commissaire générale du salon.

Renforcer l’ouverture à l’international

Le Carrefour international du bois permet à ses participants de présenter un large éventail de produits techniques et d’innovation de la filière bois. Il est caractérisé depuis son lancement par une large ouverture à l’international que ses organisateurs souhaitent encore renforcer cette année avec la présence de professionnels venus de nouveaux pays comme l’Italie, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Maroc, la Belgique, l’Espagne et le Portugal. Ces participants portent désormais à 25 le nombre de nationalités représentées dans les allées du parc des expositions de Nantes où lors de la dernière édition en 2016, le visitorat était composé de 29% de professionnels du commerce du bois, 25% de professionnels du bâtiment, 17% d’industriels du bois, 6% de fournisseurs de la filière bois, 5% de professionnels du secteur forestier, et 5% d’institutionnels et de professionnels de la formation (autres : 13%).
Au total, cette 15e édition du Carrefour international du bois occupera près de 20.000 m2 répartis sur cinq halls du parc des expositions de la Beaujoire à Nantes, dont une surface de 9.500 m2 de stand, en progression de 6% par rapport à l’édition 2016.

Mobiliser l’amont et l’aval

Pour mobiliser toujours plus l’ensemble des professionnels de la filière forêt-bois, dans le cadre de leur salon les organisateurs du Carrefour international du bois ont choisi le thème du renouvellement de la ressource comme axe fort de cette 15e édition. «Les professionnels viennent au Carrefour pour faire du business, échanger avec leurs clients et leurs partenaires. Le commerce et l’approvisionnement en bois sont des sujets clés alors que la thématique forêt est plus en retrait. Il est toujours plus difficile de mobiliser les forestiers et les élus lors de la manifestation. C’est pourquoi, nous avons choisi un axe fort pour mobiliser l’amont et l’aval : le renouvellement de la ressource», confirme Géraldine Poirier. Un thème qui a d’ailleurs permis à la manifestation d’obtenir le haut patronage du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Pour concrétiser cette action, le Carrefour international du bois organisera, le jeudi 31 mai, une réunion de travail entre les représentants de la filière (forestiers et scieurs) pour échanger avec des parlementaires engagés sur l’enjeu du renouvellement des forêts. Rémy Rebeyrotte, député de Saône-et-Loire, et Anne-Catherine Loisier, sénatrice de Côte-d’Or, co-présideront cette séance de travail en tant que présidents des groupes forêt-bois de l’Assemblée nationale et du Sénat.
À l’issue de cette réunion, tous les acteurs de la filière, du reboisement et les élus présents seront invités à signer un «Grand appel à renouveler la forêt». Ce thème du renouvellement de la ressource sera complété au cours du salon par la présentation des dispositifs de replantation : Merci le peuplier, AMI Dynamic bois, Plantons pour l’avenir, Breizh forêt bois, Reforest’action, EcoTree, Néosylva, Greenwest. À noter qu’une conférence intitulée «Entreprises, collectivités, citoyens, tout le monde s’engage pour la forêt de demain», se déroulera le mercredi 30 mai à 13 heures.

Miser sur l’innovation

Comme à l’accoutumé désormais, le hall 4 du parc des expositions de Nantes accueillera l’espace «Techniques & solutions bois», lieu de rencontre des prescripteurs et des utilisateurs du bois dans la construction. Il regroupera plus de 100 exposants et proposera un programme de conférences ciblées organisées par Atlanbois et ses partenaires (lire par ailleurs le zoom : Techniques & solutions bois : le programme des conférences) ainsi qu’une exposition sur les Immeubles à vivre en bois d’Adivbois. Il donnera aussi à la filière bois la possibilité de mettre en lumière le large éventail de ses compétences en matière d’innovation, thème qui d’une manière générale figurera au cœur de cette 15e édition du Carrefour international du bois. Outre un espace dans le hall 1 animé par Bois HD, Solfi2A et Atlanbois pour permettre aux visiteurs d’expérimenter plusieurs outils type imprimante 3D, simulateur de scierie, cube immersif, réalité virtuelle, l’innovation dans la filière forêt-bois fera aussi l’objet d’une intervention puis d’une table ronde le vendredi 1er juin à partir de 13 heures sur l’espace «Techniques & solutions bois». Les débats seront suivis de la remise des 1ers Trophées de l’innovation, organisés en partenariat avec notre journal Le Bois International.

Parmi les autres nouveautés, Novabuild et l’Alliance HQE-GBC co-organiseront l’Université d’été de la construction durable en Pays-de-la-Loire le mercredi 30 mai dans le cadre du Carrefour international du bois. L’Unama (Union nationale de l’artisanat des métiers de l’ameublement), en partenariat avec les Compagnons du devoir et les labels AEF et ATF, proposera quant à elle le 31 mai une journée professionnelle «Fibres» avec des ateliers et des conférences sur le thème de l’économie circulaire à destination des professionnels et futurs professionnels de l’artisanat de l’ameublement (inscription gratuite – hall XXL).

S.D.