Observatoire de l’emploi forêt-bois : relier futurs employés et employeurs

Le 13 février 2020

Une initiative, née de Fibois Grand-Est, d’Observatoire de l’emploi forêt-bois-ameuble- ment va déboucher à la rentrée sur un site national de mise en relation entre futurs employés et employeurs porté par France bois régions. En parallèle, une gestion régionale prévisionnelle des emplois et des compétences est menée avec les Maisons de l’emploi du Grand-Est. Elle permettra d’élaborer un plan d’actions sur l’emploi avec les entreprises du Grand- Est, et ainsi d’anticiper et créer la compétence adaptée et sur-mesure dont a besoin la filière.

«L’interprofession ressent les tensions du marché de l’emploi dans le secteur de la forêt et du bois», rappelle Gwendoline Legros, directrice adjointe de Fibois Grand-Est. «Or, le constat est celui d’une filière peu visible : on pourrait même croire qu’elle n’existe pas !» Comment dès lors peut-elle attirer ses employés ? Il est vrai qu’elle est complexe, déployée de la forêt à l’usine, et à la fois artisanale et industrielle – beaucoup plus complexe que d’autres secteurs d’activité.

Gwendoline Legros a d’abord effectué un benchmark, autrement dit analysé les pratiques d’autres secteurs – métallurgie, BTP, santé… – concernant leurs observatoires «filière et emploi / formation». Cette première étape lui a permis d’identifier des objectifs et actions pouvant amener à terme à de meilleures pratiques dans la filière forêt-bois. «J’ai découvert des outils intéressants qui permettent d’offrir de la visibilité et de fournir de l’information aux partenaires, conseillers et demandeurs d’emploi», explique la directrice adjointe. Si l’information existe, elle est disséminée, voire cachée. La réunir, la rendre accessible et interactive, s’est imposé. C’est ainsi qu’est né le projet de l’Observatoire de l’emploi forêt-bois-ameublement.

Site et gestion prévisionnelle

La partie visible de cet immense iceberg sera un site tout à fait intuitif dans son fonctionnement, mis à disposition des futurs employés et de tous leurs conseillers d’une part, et des employeurs qui aspirent à les recruter – site qui devrait voir le jour à la rentrée 2020. La partie immergée de l’iceberg, ce sont de titanesques briques de savoir sur la filière et ses effectifs en évolution, en train d’être mises en œuvre. Le premier travail a consisté à réunir les partenaires intéressés par cet outil et à trouver des financements pour les élaborer. L’Observatoire a suscité l’intérêt voire l’engouement d’autres interprofessions et s’est naturellement glissé sous l’aile de France bois régions : le projet s’insérera dans le site déjà existant de France bois régions.

Plusieurs acteurs, collectivités et organismes publics ou sectoriels se sont montrés intéressés car l’Observatoire les accompagnera sur l’ensemble de leurs besoins, de la stratégie à l’opérationnel. En Grand-Est, leur implication (sous l’égide des agglomérations de Nancy et d’Épinal lauréates de l’appel d’offres «Territoires d’innovation» avec «Des hommes et des arbres») s’est formalisée sous deux programmes intitulés «Observatoire dynamique» et «Gestion prévisionnelle interterritoriale des emplois et des compétences» (GePiECT). Ce dernier programme, lancé le 25 novembre 2019 sur le site industriel du groupe Siat à Urmatt (Alsace), vise la mise en place, parallèlement au développement de l’Observatoire, d’un plan d’actions en coordination avec les entreprises du territoire : évaluation des dynamiques d’évolution du marché, établissement de diagnostics… Les huit Maisons de l’emploi du Grand-Est sont parties prenantes et vont ainsi s’efforcer d’anticiper et créer la compétence adaptée et sur-mesure dont a besoin la filière, avec le renfort du Cnam et du Campus des métiers et qualifications bois.

Une base de données… à la base

L’Observatoire de l’emploi forêt-bois-ameublement va ainsi être à la source à la fois d’un site très opérationnel devant faciliter la rencontre entre l’offre et la demande – autrement dit entre les entreprises et la population active – et d’une démarche collective d’élaboration de plan d’actions par les entreprises et les organismes de conseil en orientation professionnelle  […]

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°05 …