Une nouvelle convention-cadre signée entre l’Inra et l’ONF

Le 2 mars 2017

Le 21 février 2017 au centre Inra Grand-Est-Nancy, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) et l’Office national des forêts (ONF), ont signé un nouvel accord pour renouveler et faire évoluer le cadre de leur collaboration. Il crée notamment un pôle de recherche et développement innovation sur le renouvellement des peuplements forestiers.

Pour répondre aux enjeux de la transition énergétique, de l’adaptation au changement climatique et des mutations du rapport de la société à la forêt, l’Inra et l’ONF ont signé un nouvel accord-cadre qui remplace celui datant de 1986.

«Les deux institutions, qui ont construit depuis plusieurs décennies un dispositif de coopération scientifique dans les domaines de la forêt, du bois et des territoires, ont ainsi réaffirmé leur volonté de le maintenir et de le développer, notamment en renforçant les partenariats de long terme dans des équipes mixtes avec une animation scientifique partagée», ont expliqué Philippe Mauguin, PDG de l’Inra, et Christian Dubreuil, directeur général de l’ONF, suite à cette signature.

Le chiffre : 11 millions d’ha / Près de 11 millions d’hectares de forêts publiques, dont six millions en outre-mer, sont confiés en gestion à l’ONF par l’État et les collectivités territoriales.

Ce nouvel accord entre les deux organisations met en avant une animation scientifique partagée à Orléans, sur la gestion des ressources génétiques forestières et à Nancy, avec la création d’un pôle d’innovation et de pédagogie sur le renouvellement des peuplements forestiers. Baptisé Renfor, ce pôle d’innovation et de pédagogie prend la forme d’une équipe mixte ONF-Inra-AgroParisTech dont la convention a également été signée le 21 février à Nancy. Renfor étudiera les problématiques de renouvellement de la forêt, «intégrant ainsi la chaîne complète de la production des connaissances et l’innovation jusqu’à la formation des opérateurs», ont précisé les signataires. Le pôle d’innovation Renfor vise à l’amélioration des pratiques sylvicoles lors du renouvellement des peuplements forestiers dans le cadre d’un environnement changeant. Il mobilisera différentes disciplines scientifiques : écologie, dynamique des populations, sciences de la décision, sociologie.

Le nouvel accord-cadre entre l’Inra et l’ONF met également en avant des domaines et thèmes figurant parmi les priorités du plan Innovation forêt bois 2025 comme par exemple l’amélioration des performances économiques du secteur et la mise au point d’outils innovants de valorisation économique et de financement des services environnementaux ou l’amélioration des pratiques sylvicoles lors du renouvellement des peuplements (travaux préparatoires, gestion de la végétation concurrente).