Nouvelle-Aquitaine : Gérard Napias invite à la solidarité entre forestiers et agriculteurs

Le 15 avril 2020

Face à la crise sanitaire actuelle, les entrepreneurs de travaux forestiers (ETF) et les entrepreneurs de travaux agricoles (ETA) unissent leurs forces en Nouvelle-Aquitaine et proposent une plateforme pour optimiser l’activité et l’emploi en cette période confinement. «D’un côté les exploitations agricoles manquent de main d’œuvre, de l’autre les travaux forestiers sont à l’arrêt avec plusieurs centaines de salariés au chômage, nous avons souhaité remédier à cette situation avec bon sens et pragmatisme» explique Gérard Napias, président des ETF de Nouvelle-Aquitaine.
En effet, près de la moitié des entrepreneurs de travaux forestiers ont été contraints de suspendre leurs activités avec pour conséquence un chômage technique ou partiel impactant près d’un millier de salariés qualifiés sur la région. Pour les entrepreneurs de travaux agricoles, la situation est inverse : depuis le retour du printemps, la haute saison des travaux agricoles (semis, ensilage, reprise du sol…) bat son plein et les chefs d’exploitations peinent à recruter du personnel qualifié pour ces travaux saisonniers. Or, ETF et ETA sont regroupés au sein de la même Fédération régionale des entrepreneurs des territoires de Nouvelle-Aquitaine, ce qui a permis de proposer une plateforme spécialement dédiée pour inviter le personnel forestier contraint par le confinement à retrouver une activité dans le secteur agricole. «C’est une initiative gagnant-gagnant : tant pour les salariés à l’arrêt, qui peuvent ainsi continuer à exercer leurs compétences et cumuler un salaire avec le chômage partiel, que pour les entrepreneurs de travaux agricoles, qui bénéficient ainsi d’une main d’œuvre qualifiée à une période très tendue» se réjouit Gérard Napias. Les emplois et missions proposées sont disponibles sur : www.etf-nouvelleaquitaine.fr/35/annonces.html