Mobilisation de la ressource / Lancement du 2e AMI Dynamic bois doté de 20 millions d’euros

Le 3 mars 2016

Fort du succès de la première édition, le deuxième appel à manifestation d’intérêt Dynamic bois a été lancé à l’occasion de la réunion du Comité stratégique de la filière bois à Paris le 22 février dernier.

Dans la continuité du premier AMI Dynamic bois lancé en 2015 avec pour objectif de favoriser une mobilisation accrue de la ressource dans le respect de la gestion durable de la forêt et d’une bonne articulation des usages (bois d’œuvre, bois industrie, bois énergie), la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal, vient de lancer le second appel à manifestation d’intérêt Dynamic bois qui sera doté de 20 millions d’euros. Toujours géré par l’Ademe, dans le cadre du Fonds chaleur, en lien avec les services du MEEM et du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, il vise à soutenir le financement des projets collaboratifs à l’échelle des territoires, regroupant plusieurs acteurs impliqués dans la mobilisation du bois et ciblant trois catégories d’actions : l’animation entre les acteurs ; les investissements matériels et immatériels ; l’amélioration des peuplements. En 2015, 24 projets avaient été retenus par le ministère et soutenus à hauteur de 35 millions d’euros. Pour l’édition 2016, les grands principes ont été reconduits.

Le chiffre : 4 millions de m3 / D’après les chiffres du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, les 24 projets lauréats de l’édition 2015 de l’AMI Dynamic bois représenteraient un objectif de mobilisation d’un peu plus de 4 millions de m³ de bois supplémentaires sur trois ans.

Ainsi, les projets devront être développés en lien avec les plans d’approvisionnement de chaufferies bénéficiant du fonds chaleur. Ils devront s’inscrire dans le cadre d’une gestion durable, favoriser l’articulation et la complémentarité des usages entre filières (bois d’œuvre, bois industrie et bois-énergie) et présenter des résultats mesurables. Au rang des évolutions, on peut citer la possibilité d’intégrer désormais les forêts domaniales pour les projets collaboratifs avec la forêt privée ou communale, et la possibilité d’intégrer les futaies dégradées pour les projets d’amélioration des peuplements. Les porteurs de projets seront auditionnés en amont du dépôt de leur dossier, afin de présenter leur projet et de bénéficier de recommandations. À noter que la date limite de dépôt des dossiers a été fixée au 17 mai.

L’Appel à manifestation d’intérêt est consultable sur le site de l’Ademe : https://appelsaprojets.ademe.fr – dynamic.bois@ademe.fr