Meuble : une ligne contemporaine pour le fabricant basque Gurea

Le 13 septembre 2018

Au Pays basque, la société coopérative d’artisans Gurea fabrique du mobilier de qualité depuis plus de 30 ans. Après avoir connu le déclin du meuble français, la SCA basque a su réagir en répondant aux attentes du marché. Un design sobre aux lignes minimalistes et un style épuré caractérisent désormais un catalogue présentant des produits très contemporains et qui fait une large place au chêne.

Leurs origines sont mal connues, mais les Basques savent d’où ils sont et qui ils sont. Et dans leur petit pays transfrontalier, ils ont érigé la solidarité en un véritable dogme. C’est sans doute ce lien qui a cimenté entre eux les gens de ce peuple et qui permis à cette nation de survivre malgré bien des vicissitudes. Parmi de multiples exemples de la singularité basque, les regroupements associatifs, touchant notamment le monde économique, illustrent le goût de l’entraide des Basques. Les nombreuses sociétés coopératives d’artisans (SCA) agissant dans les Pyrénées-Atlantiques procèdent de ce principe. Dans le domaine de la fabrication de meubles, Gurea est en une.

“En 1986, cinq artisans de la vallée de Baïgorry se sont regroupés pour fonder une des premières SCOP de fabrication de meubles. Tous agissaient dans les métiers du bois et tous voulaient préserver l’emploi dans la filière locale en se rassemblant mais sans que cette union n’entrave leur liberté.”

Dominique Chorry est un des fondateurs de ce qui allait devenir quelques années plus tard la SCA Gurea. Il en est aujourd’hui le gérant non salarié. Avec Chan Coscarrat, le directeur de l’entreprise située à Saint-Martin-d’Arrossa, il explique que la SCA semblait être le meilleur choix de statut afin que les artisans Menuiserie-ébénisterie Meuble : une ligne contemporaine pour le fabricant basque Gurea Gurea propose désormais des meubles en chêne massif aux lignes contemporaines. La SCA basque a investi dans un centre à CN Weeke Ventura 4 M fonctionnant en 4 axes. samedis 1er et 8 septembre 2018 – Le Bois International – 21 Entreprises | Comprendre coopèrent entre eux en tant qu’associés mais sans devenir salariés de la nouvelle structure (voir aussi l’encadré : “Le “Relooking” de meubles, un métier méconnu”). “Chacun pouvait ainsi conserver sa clientèle propre tout en mutualisant des moyens humains et matériels au titre de son engagement dans la coopérative”, poursuit le duo de dirigeants de Gurea.

Lire la suite dans notre édition rouge N°29…