Meuble français : le déficit de la balance commerciale s’accroît

Le 29 octobre 2019
En 2018, la production française de meubles représente 6% de la production de l’UE.

En 2018, la production française de meubles s’élève à 5,0 milliards d’euros. Les établissements producteurs sont de taille plutôt réduite et se répartissent sur l’ensemble du territoire. Le nombre de salariés a diminué de moitié en dix ans. L’industrie française du meuble, de fait, doit faire face non seulement à une concurrence européenne, mais aussi chinoise.

Grâce au maillage de petits établissements, l’industrie du meuble est bien implantée dans toutes les régions françaises. Toutefois, quatre régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Pays de la Loire, Grand-Est et Nouvelle-Aquitaine) concentrent la moitié des effectifs (54%). En 2016, la branche emploie environ 41.000 salariés contre plus du double (84.000) dix ans plus tôt, même si l’emploi a mieux résisté en Auvergne-Rhône-Alpes et dans les Pays de la Loire, à l’opposé de la Normandie qui a perdu près des trois quarts de ses effectifs. Parmi les différents segments de l’industrie du meuble, celui du meuble «meublant» (meubles en bois pour chambres à coucher, salles à manger ou salles de séjour, salles de bains ou meubles d’extérieur) prédomine en France, comme dans l’UE. La production de sièges, en deuxième place au niveau européen, a fortement reculé en France. La Pologne, l’Italie et l’Allemagne produisent plus de 50% des sièges fabriqués en Europe. La France, avec 4% de la production, ne se situe qu’à la septième place. Pour les meubles de cuisine en bois et les meubles de bureau et de magasins en bois, la part de la France ne dépasse pas 8%, très loin de ses principaux concurrents. L’Allemagne domine largement sur les meubles de cuisine en bois (41%), suivie de l’Italie (21%) et du Royaume- Uni (18%). Pour les meubles de bureau et de magasins en bois, l’Allemagne est également le premier fabricant en Europe avec 26% de la production, suivie de la Pologne (15%).

En 2018, les importations de meubles s’élèvent à 7,2 milliards d’euros. Elles ont augmenté de plus de 20% en dix ans et représentent une fois et demie la valeur de la production française. La France exporte 40% de sa production, soit 2,1 milliards d’euros, principalement vers le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Belgique. Compte tenu du niveau des importations, le déficit commercial s’élève à un peu plus de 5 milliards. Il était de 3,5 milliards en 2008 ; entre 2008 et 2018, les exportations ont baissé de 12% et les importations ont augmenté de 20%.

Le Chiffre : 6 %

En 2018, la production française de meubles représente 6% de la production de l’UE. La France occupe le cinquième rang, après l’Allemagne (21%), l’Italie (20%), la Pologne (15%) et le Royaume-Uni (9%). Avec la France et l’Espagne (6% chacun), ces pays se partagent 80% de la production européenne.

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°36 …