Menuiserie / Un portique Homag de production de fenêtres optimisé

Le 15 mars 2018

A l’occasion du salon Holz-Handwerk, qui se tiendra à Nuremberg (Allemagne) du 21 au 24 mars prochain, le groupe Homag présentera une installation à portique de la gamme Centateq S-900 dotée d’un équipement maximal. Ce matériel, présenté sous un nouveau nom, bénéficie d’une expérience conséquente.

Le groupe Homag, après avoir rassemblé presque toutes ses marques sous un nom unique, poursuit dans cette logique avec une image de marque actualisée pour l’ensemble du groupe à l’occasion du salon Holz-Handwerk, afin de faire connaître sa vaste gamme de produits au plan international. C’est ainsi que les machines appartenant à la gamme connue actuellement sous le nom de powerProfiler BMB 800/900, justifiant de dix ans d’existence, changent d’appellation : les visiteurs du salon Holz-Handwerk pourront constater qu’elles portent désormais la désignation “Centateq S-800/900”. La nouvelle génération de machines pour la fabrication de fenêtres Homag Centateq S-800/900 comprend des installations adaptées à chaque étape d’usinage pour une production de 20 à 50 unités de fenêtres par équipe. Elles sont disponibles soit sous forme de machines autonomes, soit en tant qu’éléments intégrés à des solutions complètes automatisées. La flexibilité offerte par les techniques de serrage et de manutention, la présence d’une table à consoles supplémentaire pour les éléments spéciaux ainsi que le logiciel woodWOP sont autant de caractéristiques qui satisfont aux exigences des fabricants de fenêtres. Les machines Centateq couvrent une multitude de besoins en matière de profils, d’assemblages d’angle, de pièces cintrées, etc.

Au salon de Nuremberg, Homag présentera une Centateq S-900 dotée d’un équipement maximal, “la machine pour fenêtres la plus performante et la plus flexible jamais présentée par le groupe sur un salon”, selon le fabricant. La Centateq S-900 est équipée de deux tables et d’unités indépendantes de chaque côté du portique. Les tables et les unités d’usinage constituent une double base pour la Centateq S-800 : deux pièces entièrement différentes peuvent être usinées en même temps et de façon indépendante. La machine dispose également d’une technique à deux broches : une unité de splitting de profils composée de deux broches de fraisage ajustables l’une par rapport à l’autre en Y et Z. Elle est donc capable d’utiliser deux fraises à profiler simultanément sur une même pièce lors d’une opération de fraisage longitudinal. Dans des conditions optimales, une équipe peut fabriquer plus de 60 unités à l’aide des côtés de portique indépendants et de la technique de splitting de profils. “C’est pour l’ensemble de ces raisons que cette machine représente l’installation à portique unique la plus performante du marché”, précisent les responsables de chez Homag.

“Les installations de production de fenêtres traditionnelles sont conçues pour les systèmes de fenêtres classiques”, ajoutent-ils. “Or, l’apparition de nouveaux systèmes, qui présentent des caractéristiques inédites, nécessite l’utilisation de nouvelles techniques. C’est à ce niveau que la Centateq fait valoir son atout principal : ses découpes particulièrement fines. Dotée par ailleurs d’une technique de collage intégrée au système de fabrication, elle produit des systèmes de fenêtres d’une qualité supérieure, qui offrent une image agréable grâce à des profils ultra-fins et une surface de verre 20% plus élevée. Par conséquent, ils laissent passer davantage de lumière que des fenêtres traditionnelles, et offrent une protection plus efficace contre les effractions ainsi qu’une isolation thermique améliorée.”

Stéphane Jardin