Machines à bois / Technologies italiennes : un troisième trimestre en nette hausse

Le 11 janvier 2018

L’enquête conjoncturelle portant sur le troisième trimestre 2017, élaborée par le bureau d’études de l’association Acimall, regroupant les constructeurs italiens de machines et outils pour le travail du bois, souligne une conjoncture en nette amélioration. L’ensemble des indicateurs tendent à confirmer cette évolution positive, même si des divergences d’opinion subsistent quant aux évolutions prochaines de la conjoncture.

«Très bonne !» : une exclamation enthousiaste qui à elle seule résume le ressenti des représentants d’Acimall quant aux résultats du troisième trimestre 2017 concernant l’évolution des technologies au service du travail du bois et de l’industrie du meuble au vu des résultats de la traditionnelle étude conjoncturelle. Les données traitées par le bureau d’études parlent d’elles-mêmes : le troisième trimestre s’est achevé avec une croissance de 42,9% par rapport à la même période l’année précédente (contre 31,9% durant la période avril-juin, toujours en comparant le trimestre de cette année à la même période l’année précédente).
L’évolution des commandes à l’étranger enregistre une hausse importante. L’Italie quant à elle ne se présente pas mal : après les «remises au clair» du début de l’année, principalement dues aux attentes des circulaires d’application des interventions gouvernementale en matière d’«Industrie 4.0», elle voit les commandes augmenter de 19,7% (contre 18,7 au second trimestre).

«Donc, comme cela était largement attendu, les effets des mesures à l’appui du secteur se font maintenant sentir de façon nette, au bénéfice, d’une part, des industries fournissant de la technologie qui voient leurs portefeuilles de commandes gonflés, d’autre part de l’ensemble de la filière qui, après une décennie de latence des investissements, recommence à disposer d’un parc de machines adapté, grâce auquel accroître la compétitivité», remarquent les représentants d’Acimall.

Le chiffre : 51,5% / C’est l’évolution des commandes en provenance de l’étranger, contre 34,8 au trimestre précédent.

L’enquête réalisée par l’association des fabricants italiens de machines pour le bois et ses dérivés révèle un carnet de commandes équivalent à presque 4 mois (contre trois au trimestre précédent). La variation des prix est stable depuis le 1er janvier 2017 : elle stagne à 1,1% (contre 0,9 au 30 juin). La variation du chiffre d’affaires est élevée, supérieure de 17,5% par rapport à la période allant de juillet à septembre 2016.
Un optimisme, quoique plus modéré, émerge également de l’enquête prévisionnelle : 32% des répondants prévoient une augmentation des commandes de l’étranger dans un avenir proche, contre 68% retenant que celles-ci resteront inchangées. Le marché intérieur se développera selon 21% de l’échantillon, restera stable pour 63%, et diminuera pour 16% des répondants.