Le salon Bois-énergie accompagne la transition énergétique

Le 13 février 2019
L’humidimètre conçu par Umikron a reçu un Bois-énergie d’or au salon Bois-énergie 2019 à Rennes.

Le salon bois-énergie se tenait à Rennes les 30 et 31 janvier dernier. Le secteur du bois-énergie montre une filière mature qui peut encore progresser en raison de la disponibilité de la matière. En amont, la traçabilité des produits par les fournisseurs s’organise. Les bois classés B sont susceptibles d’apporter un nouvel élan.
Le salon bois-énergie a fermé ses portes le jeudi 31 janvier après deux jours de présence au parc des expositions de Rennes. Cette édition mettait en avant les combustibles du bois des résidus forestiers, les déchets du bois “en fin de vie” et issus des processus industriels pour la production d’énergie à destination des industries et des collectivités locales. Une centaine d’exposants ont participé à cet événement qui se tenait en parallèle du salon Biogaz Europe et ReGenEurope. L’organisateur Bees a souhaité regrouper ces trois salons pour représenter une vitrine de la bioénergie à l’échelle mondiale et contribuer à la transition énergétique dans l’Hexagone.
L’association interprofessionnelle bretonne Abibois et l’association Aile présentaient le plan bois énergie Bretagne relancé sur la période 2015-2020. En 2017, 448 chaufferies bois sont recensées en fonctionnement (dont 214 en collectivités) soit l’équivalent d’une puissance de 351 MWth. Cela représente 500.000 tonnes de bois déchiqueté valorisés par an. L’objectif est d’accompagner le développement des chaufferies et la structuration de l’approvisionnement en bois afin de mobiliser 200.000 tonnes de bois supplémentaires. “Le marché des petites chaufferies s’avère dynamique. Concernant les projets industriels, le prix de l’énergie est le principal levier. Le moratoire sur la taxe carbone risque de mettre un coup d’arrêt”, rapporte Marc Le Treïs, ingénieur responsable du bois-énergie au sein de l’association Aile. “Le marché des granulés continue à croître en Bretagne. Le marché du bois bûche tend à se réduire mais devient de plus en plus professionnel avec des produits calibrés”, complète Olivier Ferron, délégué général d’Abibois.

Caractérisation des produits en amont

Le concours de l’innovation a mis en avant deux produits dans la catégorie “approvisionnement et combustible”. La société Bema (Bois énergie Maine Atlantique) présentait son laboratoire mobile destiné à la prestation de services, primé par un bois-énergie d’argent. “Notre camion intègre un condensé de technologies afin d’analyser l’humidité et la granulométrie des lots de biomasse en amont. C’est un service supplémentaire apporté à nos clients”, met en avant Henry du Réau, commercial. A l’intérieur du camion est justement présent […]

Photo : L’humidimètre conçu par Umikron a reçu un Bois-énergie d’or au salon Bois-énergie 2019 à Rennes.

Lire la suite dans Le Bois International, Scierie, exploitation forestière, notre édition verte N°6 …