Le CCR de la Commission européenne a pointé une récente poussée de l’exploitation forestière dans l’Union

Le 23 juillet 2020

L’European Commission Joint Research Center ou Centre commun de recherche (CCR), le service scientifique interne de la Commission européenne, réalise des recherches et fournit des conseils scientifiques indépendants, fondés sur des éléments factuels, qui contribuent à étayer l’élaboration des politiques de l’UE. Il a publié récemment une étude dans la revue scientifique Nature* qui met en évidence une récente poussée de l’exploitation forestière dans l’Union européenne (UE). Selon le CCR, la superficie totale de forêts «coupées à blanc» récoltées dans l’UE en 2016-2018 était 49% plus élevée qu’en 2011-2015. Ce qui équivaut en termes de biomasse totale récoltée (mesurée en tonnes par hectare), à une augmentation de 69%, selon les chercheurs. Le groupe de scientifiques a détecté cette augmentation par l’analyse des données satellitaires haute résolution grâce à des infrastructures de cloud computing capables de gérer le Big Data. Il a identifié trois facteurs pouvant expliquer cette augmentation : la part croissante des forêts utilisées pour la production de bois qui arrivent à maturité pour la récolte ; une augmentation de l’exploitation forestière d’urgence suite à l’augmentation des perturbations naturelles (ravageurs, maladies et événements météorologiques plus extrêmes causés par le changement climatique) ; l’expansion récente des marchés du bois, révélée par des indicateurs économétriques sur la foresterie, la bioénergie à base de bois et le commerce international. La superficie des terres couvertes de forêts et la biomasse ligneuse totale de l’UE augmentent toutefois toujours.
Les superficies forestières récoltées et les quantités de biomasse prélevées en plus en 2016-2018 se situent dans sept pays de l’UE : Suède (29%), Finlande (22%), Pologne (9%), France (6%), Lettonie (4%) , Allemagne (4%) et Espagne (4%).
La récolte a lieu principalement dans de grandes parcelles (supérieures à 7,2 hectares). Les forêts résineuses représentent la moitié de la récolte totale de l’UE. La plus forte augmentation de la superficie récoltée a eu lieu dans les forêts avec plus de 50 tonnes par hectare de biomasse – leur valeur économique et leur maturité sont probablement les principales motivations de la récolte.
Selon le CCR, tandis que la pression croissante sur les services et produits forestiers pose de nouveaux défis pour la gestion durable des forêts, l’étude fournit des données pour mieux comprendre ces pressions, et pour concevoir et mettre en œuvre les bonnes politiques pour les équilibrer durablement.

* Ceccherini, G., Duveiller, G., Grassi, G. et al. Augmentation brutale de la superficie forestière exploitée en Europe après 2015. Nature 583, 72–77 (2020). https://doi.org/10.1038/s41586-020-2438-y