L’association française Restaurons Notre-Dame se dote d’une nouvelle commission

Le 25 mai 2020

L’association française Restaurons Notre-Dame se dote d’une «Commission de coopération scientifique, technique et universitaire» chargée de concevoir une nouvelle charpente en bois pour la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Présidée par Franck Besançon, cette commission se structure autour d’un groupe d’experts, de professionnels, de compagnons et des écoles supérieures : L’Ensa de Nancy (École nationale supérieure d’architecture), l’Enstib d’Épinal (École nationale supérieure des technologies et des industries du bois) et l’ESB à Nantes (École supérieure du bois), tous membres de Restaurons Notre-Dame. Un groupe d’une trentaine d’étudiants encadrés par ces professionnels, pour certains déjà diplômés architectes ou ingénieurs, travailleront dans le cadre du «master ABC» (Architecture bois-construction).
L’association Restaurons Notre-Dame, pour rappel, a été créée au lendemain de l’incendie des 15 et 16 avril 2019 avec deux objectifs principaux : d’une part, apporter toutes les informations d’ordre technique auprès des autorités et décideurs publics, de la presse et des médias et du grand public dans l’objectif d’une restauration de la charpente en bois de la cathédrale Notre-Dame de Paris et, d’autre part, présenter, dans cet objectif, toutes les options possibles de restauration de cette charpente (notamment géométrie, essences de bois, mixité avec d’autres matériaux…).

(Crédit photo : Artedia/Leemage)