Jean-Marie Aurand nommé directeur général de l’ONF par intérim

Le 28 janvier 2019
La nomination de Jean-Marie Aurand a pris effet le 18 janvier 2019.

Depuis le 18 janvier, Jean-Marie Aurand a officiellement pris la direction générale de l’ONF. Il succède à Christian Dubreuil pour une mission d’intérim qui n’aurait pas vocation à être pérennisée dans la durée. À terme, un nouveau DG devrait être désigné suite aux conclusions des travaux de la mission interministérielle chargée d’évaluer le Contrat d’objectifs et de performance de l’ONF.

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont nommé Jean-Marie Aurand directeur général de l’ONF par intérim. Il succède à Christian Dubreuil qui dirigeait l’établissement public depuis mi-2015. Le départ de celui-ci a été annoncé par un décret publié au JO du 17 janvier indiquant qu’il était mis fin, “sur sa demande, aux fonctions de directeur général de l’Office national des forêts exercées par Christian Dubreuil”.
Officiellement, le désormais ex-DG de l’Office a décidé de faire valoir ses droits à la retraite. Officieusement, ce départ résulterait des conséquences de la longue crise économique et sociale que traverse depuis plusieurs années l’ONF, caractérisée par un climat social dégradé et une structure fortement endettée.
La nomination de Jean-Marie Aurand a pris effet le 18 janvier et vise à permettre d’assurer la transition de la direction générale de l’établissement jusqu’à la désignation d’un nouveau directeur général, dans le contexte de la mission interministérielle chargée d’évaluer le Contrat d’objectifs et de performance de l’ONF et de proposer des pistes d’évolution pour la prochaine feuille de route de l’Office. Cette mission interministérielle est conduite par l’Inspection générale de l’administration, l’Inspection générale des finances, le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux et le Conseil général de l’environnement et du développement durable.
Jean-Marie Aurand, ingénieur général des Ponts, des Eaux et des Forêts, a occupé différentes fonctions au sein du ministère chargé de l’Agri­culture qui l’ont notamment amené à exercer des responsabilités dans la conception, la négociation et la mise en œuvre de la politique agricole commune. Il a débuté sa carrière en qualité d’adjoint au directeur départemental de l’Agriculture et de la Forêt de l’Aveyron de 1979 à 1989, puis en tant qu’attaché agricole à l’ambassade de France à Madrid de 1989 à 1992. Chef du service des relations internationales de 1992 à 1994, puis chef du service de la production et des marchés au sein de la direction de la production et des échanges, il est nommé en 1998 directeur des pêches maritimes et de l’aquaculture avant d’assurer en 2003 la fonction de directeur général de l’administration. Il fut nommé en 2005 directeur des politiques économique et internationale, puis directeur général des politiques agricoles, agroalimentaires et des territoires en 2008.
Par la suite, il occupa les fonctions de secrétaire général du ministère chargé de l’Agriculture de janvier 2009 à décembre 2013. Jean-Marie Aurand était depuis janvier 2014 directeur général de l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

Photo : La nomination de Jean-Marie Aurand a pris effet le 18 janvier. (Crédit photo : ONF)

Voir notre édition verte, Le Bois International, Scierie, exploitation forestière N°4 …