Italie / Technologies pour le bois : l’embellie se confirme

Le 12 août 2017

L’enquête conjoncturelle menée par le Bureau d’études Acimall (Association des constructeurs italiens de machines et accessoires pour le travail du bois) sur le premier trimestre de cette année confirme une tendance à l’embellie s’inscrivant dans la continuité des résultats positifs enregistrés sur les deux dernières années. On note en particulier un regain au niveau de la demande extérieure en technologies italiennes.

Sur le premier trimestre de cette année, on note du côté italien que la demande des entreprises étrangères marque un retour, avec une demande de technologie italienne en augmentation de 22,2%. Dans le mêmes temps, on enregistre de la part du marché intérieur un attentisme que l’on peut attribuer à la nécessité pour les entreprises italiennes de mieux comprendre comment accéder aux avantages offerts par les mesures «Industrie 4.0» et en particulier sur l’«hyper-amortissement». Il convient aussi de remettre en perspective l’augmentation des exportations, sachant que 2016 fut à cet égard relativement stable, le regain d’activité étant à attribuer à certains marchés particulièrement dynamiques. On enregistre par ailleurs sur ce premier trimestre une augmentation des prix de 0,9%.

Selon l’enquête qualitative menée par Acimall, 56% des répondants indiquent une tendance à la production positive (ils étaient 23 durant les trois mois précédents), 33% la considèrent stable, et 11% déclarent une baisse des niveaux de production. L’emploi est stationnaire selon 56% de l’échantillon, en augmentation pour 33% (contre seulement 6% lors de l’étude précédente), et en baisse pour les 11% restant (contre 18% il y a trois mois). Les stocks sont stables pour 50% des répondants, en augmentation pour 39% et en baisse pour les 11% restant.

Le chiffre : 16,4% / C’est l’augmentation enregistrée pour les commandes de technologies italiennes sur les trois premiers mois de cette année, soit un chiffre encore plus élevé que celui de croissance du trimestre précédent correspondant à la période octobre-décembre 2016, qui se montait à 13,6%.

L’enquête prévisionnelle réaffirme l’optimisme des protagonistes de cette industrie : 44% des personnes interrogées pensent que, dans les mois à venir, la demande de l’étranger continuera de croître, tandis que 56% indiquent une tendance stable (le solde est de 44%, contre 18% pour le trimestre octobre-décembre 2016). Cet optimisme se vérifie également en interne : 17% de l’échantillon voient une saison de croissance, 78% sont enclins à une stabilité importante et seulement 5% pensent à une diminution. Le solde se situe à plus 12, contre plus 1 lors du dernier trimestre 2016.