Italie / Norpan innove dans le panneau multicouches en bois massif

Le 18 février 2016

Intégrée au groupe italien Rubner, la société Nordpan fabrique des panneaux multiplis en bois massif. L’entreprise, qui investit constamment, a dernièrement montée une nouvelle ligne de production dotée d’un process innovant. En France, les produits Nordpan sont distribués en exclusivité par les établissements Charpillet.

Malgré la consonance très germanique du nom du groupe, qui se confond avec le patronyme de ses dirigeants, Rubner est bien une société italienne. Nous sommes au cœur du massif alpin des Dolomites, dans l’Alto Adigio, une région italienne plus connue sous le nom de Sud Tyrol. C’est dans cette province encore très marquée par ses liens historiques avec l’empire austro-hongrois qu’il faut chercher les origines du groupe Rubner.
Après la scierie fondée au début du XXe siècle, la famille Rubner s’est dirigée sur la fabrication de chalets en madrier. Les années 1980 ont été fructueuses, l’entreprise en a profité pour développer ses activités dans les industries du bois en fabriquant des structures et des ossatures (lamellé-collé, panneaux massifs…). Puis le groupe a poursuivi sa stratégie d’intégration verticale en allant jusqu’aux produits finis (portes, fenêtres…), proposant désormais des maisons et des grands projets en bois clés en main.
Une dizaine de filiales, opérant 14 sites de production différents, constituent aujourd’hui une entité occupant 1.500 collaborateurs dans 7 pays européens. C’est en 1994 que Rubner a accueilli en son sein Nordpan. «En 1969, Nordpan a résulté de la volonté de quatre scieurs du Tyrol italien de se regrouper pour valoriser leurs connexes en créant une usine de panneaux de particules», indique Dieter Kofler, le responsable des ventes à l’exportation.
Toutefois, en raison d’un marché difficile vers la fin des années 1980, les quatre scieurs dirigeants décident de relever un défi singulier : passer à la fabrication de panneaux en bois massif. Mais la reconversion oblige à maîtriser un nouveau métier, des investissements onéreux s’avèrent nécessaires. C’est ainsi que Rubner débarque dans cette affaire, apportant son concours financier avec l’achat de 75% des actions de Nordpan.

45 millions d’euros d’investissements en 10 ans

Grâce à ce soutien de poids, Nordpan a traversé les vingt dernières années avec un certain succès. L’entreprise emploie actuellement 205 salariés sur deux lieux de production. Le plus ancien est le berceau du nom dans la vallée de Valdaora, en Italie. Le second, plus récent, se situe à Strassen, en Autriche, où une nouvelle ligne de production dernier cri a été installée il y a maintenant deux ans.
Il faut dire que Nordpan se distingue comme une entreprise très dynamique en matière d’investissements et d’innovation. Rien que le site autrichien de Strassen a requis environ 35 millions euros depuis sa création en 2008. «Au total, sur l’ensemble de nos deux usines et sur les dix dernières années, nous avons engagé quelque 45 millions euros dans la modernisation de notre outil de production», confie Dieter Kofler.
Une somme rondelette pour une société qui déclare un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros sur l’exercice 2014. La direction de Nordpan annonce une production de 100.000 m3 de panneaux en bois massif par an, chiffre se traduisant par environ 4 millions de m2 vendus annuellement en fonction des épaisseurs.

Un process de fabrication innovant

«Au départ, avec ses panneaux monocouche, Nordpan visait plutôt le meuble. Puis, les 3 plis sont arrivés, dotés d’une plus grande stabilité dimensionnelle et de caractéristiques structurelles améliorées attestées par un certificat CE.» Distributeurs exclusifs de Nordpan en France (voir l’encadré : «Panneaux bois massif multicouches : un marché en croissance régulière»), Étienne et François Charpillet ajoutent qu’outre les usages classiques en agencement et menuiserie, les trois plis s’utilisent aussi en contreventements, sous-toitures et planchers porteurs, escaliers…
Chez Nordpan, les panneaux 3 plis représentent désormais 80% de la production totale annuelle. La grande majorité se fabrique en épicéa, sachant qu’un tel produit est toujours composé d’une seule essence. En plus des dimensions habituelles (5.000 mm x 2.050 mm, épaisseurs variables selon les utilisations), l’Italien propose désormais d’autres formats : 5.000 mm x 1.250 mm et 3.000 mm x 1.250 mm.
Traditionnellement, la fabrication des panneaux 3 plis se déroule à partir d’avivés séchés, le délignage, le collage et le pressage intervenant ensuite. «Mais chez Nordpan, nous avons développé une nouvelle technologie en sciant sur bois frais avant de sécher les lamelles.» Selon Dieter Kofler, ce process inédit respecte plus le bois, autorise des gains de matière, donc un rendement supérieur, tout en procurant au produit final un état de surface de meilleure qualité.
La maîtrise du sciage sur bois frais permet d’utiliser presque toute la grume. En effet, certaines lamelles ainsi façonnées présentent une forme conique reflétant la décroissance moyenne métrique de la bille. «Ce procédé unique intègre dans notre chaîne de fabrication l’étape du sciage tout en produisant sur une ligne en flux continu.» Pour Dieter Kofler, cette innovation illustre la volonté de Nordpan d’améliorer constamment la qualité de ses panneaux. «Nous avons encore beaucoup d’autres idées, mais avant de les lancer, nous devons vérifier si elles sont cohérentes avec la demande des marchés», concède le responsable export de chez Nordpan.

De notre correspondant
Al Arter