Grand-Est / Fête du bois : débusqueurs et porteurs au menu du 2e concours de débardage

Le 28 juin 2018

Organisée par l’association Les Gueules de bois, la Fête du bois aura lieu les 7 et 8 juillet au Haut-du-Tôt, sur les hauteurs des communes de Sapois et Vagney dans les Hautes Vosges (88). Principale nouveauté de cette seconde édition, le concours de débardage qui rythmera le week-end mettra non seulement aux prises des débusqueurs mais aussi des porteurs. Le programme sera complété par de nombreuses animations et une exposition de matériels et produits à destination des professionnels de la forêt.

La Fête du bois, c’est d’abord une histoire de rencontres entre professionnels de la filière forêt-bois du secteur de Vagney, dans les Vosges. Celle d’une bande de passionnés qui décident fin 2015 de se regrouper en association autour d’un président, Lionel Paret, pour faire vivre leur passion de la forêt et de ses métiers. “À l’origine, nous étions six membres fondateurs : Fabrice Vaxelaire (Plaquettes énergie bois) ; Denis Glé (Chalets Glé) ; Joël Pierrat (ETF bûcheronnage) ; Olivier Perrin (Perrin débardage) ; Romain Rioual (élagage) et moi-même, vendeur d’accessoires forestiers”, explique Lionel Paret.

Preuve du succès de leur première fête du bois dans les Vosges en juillet 2016, plusieurs entreprises et partenaires ont émis le souhait de rejoindre l’organisation de cette seconde édition qui se déroulera les 7 et 8 juillet dans le village du Haut-du-Tôt (88). “Cette année, une vingtaine d’entreprises nous ont rejoints dans différents secteurs pour nous apporter leur aide et leur soutien logistique et matériel”, confirme Lionel Paret. “On peut citer par exemple ETF Dieudonné, Parmentier Frères, Transports Rochatte Pierre et Claudel Régis, l’entreprise Etienne terrassement ou encore l’entreprise Georgel…”

Une nouvelle orchestration

Comme en 2016, les deux journées seront rythmées par les épreuves du concours de débardage. Cette année, en plus de voir s’affronter les participants aux commandes de leurs débusqueurs, les nombreux visiteurs attendus pourront aussi assister à une compétition mettant aux prises une douzaine de porteurs. “Lors du concours de débardage, une douzaine de débusqueurs à 4 et 6 roues (Camox, Tigercat, Noé, John Deere, HSM, Franklin, Equus…) rivaliseront sur une boucle truffée d’obstacles avec une charge de 4 troncs de 12 mètres pour 4 mètres cubes, en évitant, sous peine de pénalités, de toucher les jalons placés aux endroits stratégiques. Le chronomètre ajoutera une pression supplémentaire aux pilotes”, précise Lionet Paret. “Côté porteurs, une douzaine de machines (John Deere, Komatsu, Ponsse, Écolog, HSM, Logset) concourront en même temps que les débusqueurs sur le même site, aménagé spécialement pour eux, dans des conditions toutes aussi piégeuses. Chargement, déchargement de billons, rapidité, adresse, agilités, seront notés pour départager les meilleurs.” La première manche du concours se déroulera le samedi de 10h30 à 12 heures puis de 14 heures à 18 heures. La seconde manche aura lieu le dimanche 8 juillet de 10 heures à 12 heures puis de 14 heures à 17 heures avant la remise des prix à 18 heures. “Les pilotes seront récompensés par les nombreux lots offerts par nos partenaires et l’ambiance sera assurée toute la journée avec de nombreuses démonstrations”, précise Lionel Paret.

Des animations pour tous…

Côté animation justement, le programme des rendez-vous concocté par l’association les Gueules de bois sera une nouvelle fois très riche pour permettre aux visiteurs de découvrir les métiers et les machines des professionnels. Parallèlement aux concours de débusqueurs et de porteurs, la Fête du bois proposera de nombreuses démonstrations : débardage par mats, bûcheronnage, sculpture sur bois, tournage sur bois, broyage, élagage, chargement de grumiers et de camions remorques, quads… Un large éventail d’animations allant au-delà des activités forestières permettra de découvrir l’ensemble des métiers de la filière bois avec des démonstrations de sciage mobile, de fendeuses, de combinés à bois. Les visiteurs pourront aussi assister à la fabrication d’un kiosque par les entreprises locales de constructions et des artisans charpentiers et menuisiers (Chalet Glé, Valobois, Brice Claudel, menuiserie de la Courbelle, menuiserie Claude et Laheurte….). Tout au long du parcours de cette seconde Fête du bois, les enfants pourront participer à un jeu avec 12 indices à trouver sur différents stands et tenter de répondre à une question. “Chaque enfant repartira avec un petit lot. Les trois premiers qui auront trouvé le résultat le plus approchant à la question subsidiaire remporteront les lots les plus importants”, indique Lionel Paret. Enfin, tout au long du week-end, les visiteurs pourront admirer une vingtaine de tracteurs anciens.

… et une exposition professionnelle

Pour couronner le tout, les organisateurs ont choisi de mettre les petits plats dans les grands pour cette seconde édition en proposant une exposition étendue de nombreux matériels et produits à destination des professionnels. “La plupart des marques viennent avec des concessionnaires ou des entreprises locales à notre demande afin de promouvoir la filière bois dans ce secteur géographique (Vosges, Alsace, Haute-Saône…)”, souligne Lionel Paret. À noter que les participants pourront aussi obtenir des informations sur différents services liés à la forêt et au bois grâce à la présence de représentants des administrations, de mutuelles et d’assurances, de syndicats professionnels et d’organismes de formation.

Sylvain Devun