Fonds d’accélération des investissements industriels : nombre d’entreprises du secteur bois déjà lauréates

Le 23 novembre 2020

Dans le cadre de France Relance, un « Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires » a été lancé par le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, doté de 150 millions d’euros sur 2020 et de 400 millions d’euros d’ici à 2022. Objectif affiché : permettre aux entreprises de rebondir après la crise. Les régions et préfectures de régions sélectionnent les projets lauréats qui ont été proposés par les industriels et les élus locaux.
Le 15 octobre, les 30 premières entreprises lauréates de la région Bourgogne-Franche-Comté étaient dévoilées, représentant près de 20 millions d’euros de subventions d’État pour un total de 115 millions d’euros d’investissements productifs à l’échelle de la région.
Début novembre, c’était au tour des dix premiers projets de Nouvelle-Aquitaine, représentant près de 6,4 millions d’euros de subventions mobilisées par France Relance pour un total de 32 millions d’euros d’investissements productifs, d’être révélés.
Il est notable que sur ces seules deux régions et cette première sélection, nombre d’entreprises du secteur bois sont parmi les lauréates. Elles sont particulièrement nombreuses en Nouvelle-Aquitaine. Martin emballages bois, à Augé (Deux-Sèvres), entreprise spécialisée dans l’emballage en bois destiné aux applications agro-alimentaires, sera ainsi aidée pour la mise en service d’une nouvelle ligne qui permettra de réinternaliser la production de caisses à fromages sous-traitées et d’intégrer de nouvelles commandes. La menuiserie Reveau, à Combrand (Deux-Sèvres), filiale du groupe Ridoret, spécialisée dans la conception et la fabrication de menuiseries extérieures en bois, a vu son projet de développement de capacité de production de produits finis retenu. Bois tourné aquitain, à Casteljaloux (Lot et Garonne), fabricant de manches, tourillons, piquets et bâtons, en bois locaux et certifiés pour la brosserie, l’outillage, l’ameublement, le loisir et le jouet sera aidé pour son projet de regroupement de sites et l’optimisation du process de production.
Thebault Ply-Land, à Solférino (Landes) du groupe Thebault (siège en Deux-Sèvres), fabricant de panneaux contreplaqués, a été lauréat pour un investissement dans des équipements permettant à l’entreprise de se détacher du secteur de l’emballage, marché mondialement concurrentiel, très fluctuant et qui est le moins rémunérateur, et ainsi augmenter ses parts de marché en France et en Europe dans le monde de la construction, en amenant plus de valeur ajoutée à ses produits.
En Bourgogne-Franche-Comté, la société Marotte, spécialiste dans la conception et la fabrication de coffrets, écrins, boîtes, caisses, présentoirs, PLV et objets divers en bois, sera aidée pour accélérer une dernière tranche d’investissements matériels destinés à moderniser son parc machine. Bois factory 70 – Cheminées (ETI), filiale du groupe Poujoulat, leader européen des conduits de cheminées et sorties de toits métalliques, sera soutenu dans son projet de création d’unité de production de bois-énergie.

Photo : bâton rond en bois pour le sport fabriqué par Bois tourné aquitain. (Crédit photo : Bois tourné aquitain)