Fédération des tonneliers de France : des résultats stables en 2019

Le 8 octobre 2020

En 2019, les 58 adhérents de la Fédération des tonneliers de France (FTF) ont vendu 658.000 unités pour un chiffre d’affaires de 494,4 millions d’euros d’après les chiffres communiqués fin septembre par l’organisation professionnelle. Portées par un marché du cognac bien orienté, les ventes de fûts neufs en France ont ainsi augmenté de 4,9% l’an dernier, alors que les marchés export, qui représentent 65% en volume, affichaient une légère baisse de 2,2%. «L’engouement pour les barriques de gros volumes explique une hausse de 4,5% en valeur. Le marché domestique augmente de 8,6% et les ventes export de 2,7%», commente la FTF. «Nous avions redouté que 2019 soit une année difficile, notamment en raison des incendies en Californie puis en Australie, mais les résultats en Europe sont venus compenser les baisses sur ces marchés», poursuit Jean-Luc Sylvain, président de la Fédération des tonneliers de France. «Malgré la crise sanitaire, nous nous attendons à ce qu’il en soit de même en 2020, nos clients ayant toujours à cœur d’offrir à leurs vins les meilleures conditions d’élevage. En revanche, nous sommes beaucoup plus inquiets concernant 2021. Nombre d’entre eux vont être confrontés à des difficultés de trésorerie dues à la chute de leurs ventes. Il est peu probable qu’ils soient en mesure de nous passer les mêmes commandes.»
D’après le bilan effectué par la FTF sur l’exercice 2019, les marchés européens ont progressé de 3% en volume et de 8% en valeur l’an dernier, pendant que ceux de l’hémisphère sud enregistraient tous un repli, à l’exception de la Nouvelle-Zélande. Le marché chinois quant à lui affichait un net recul estimé à -27% en volume. «Avec 1.810 unités vendues (-3%), l’évolution du marché des grands contenants (cuves et foudres de plus de 700 litres), est à considérer avec prudence, lequel étant par nature irrégulier», prévient le FTF. «Il avait en effet connu une hausse conséquente de 21% en 2018. Ramené à l’hectolitre, il est cependant quasi constant.»
Sur la base de son analyse, la FTF indique que la France continue d’occuper la tête du top 5 des marchés avec 35% de parts de marché en volume et 32% en valeur, talonnée par les États-Unis (28% en volume, 30% en valeur), l’Espagne (8% en volume, 7% en valeur), puis l’Australie et l’Italie (respectivement 6% en volume, 6% en valeur).

Crédit photo : Fédération des tonneliers de France – Tonnellerie de Mercurey – Michel Joly