En créant Xlam industrie, Chauvin se lance dans le CLT

Le 30 septembre 2020
Le centre d’usinage CNC 5 axes à deux têtes est doté d’un portique mobile se déplaçant sur deux tables de taille.

La scierie Chauvin poursuit son développement. Depuis juin 2020, Xlam industrie, sa nouvelle société issue d’un partenariat, produit du CLT au cœur du massif jurassien. Avec cet important investissement de 14 millions d’euros, Chauvin élargit encore sa gamme de produits techniques destinés à la construction.

Comment évoluer dans le métier de scieur ? Cette question, beaucoup de professionnels de la 1re transformation des bois se la posent régulièrement. Dans le résineux, quelques-uns pensent que la taille industrielle doit être atteinte pour dégager de la marge et rester en vie. Certains, au contraire, estiment qu’il faut garder une dimension humaine, être réactif et privilégier la notion de service en visant les marchés de proximité. D’autres n’hésitent pas à se diversifier ou à s’engager dans la distribution. Enfin, il y a ceux qui font le pari de l’intégration en couvrant du bois-énergie à la deuxième transformation. Les dirigeants de la scierie Chauvin, eux, proposent une sorte de synthèse de ce qui précède. En créant de toutes pièces une nouvelle scierie au sein du massif du Jura il y a une dizaine d’années, Fabrice et Stéphane Chauvin avaient fait le choix de se doter d’un outil industriel sciant annuellement environ 200.000 m3 d’épicéa et de sapin pour une fabrication annoncée de 115.000 m de sciages.

Cette unité de production, qui a réalisé 28 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019 avec un effectif de 54 salariés, a été pensée pour s’adapter aux caractéristiques de la ressource ligneuse locale. Et depuis sa création, elle n’a cessé de se moderniser.«Sur une douzaine d’années, nous avons in- vesti 45 millions d’euros», confient les deux frères Chauvin. Depuis 2018, le rythme ne s’est pas ralenti, 14 millions d’euros ayant été engagés dans divers équipements : une nouvelle ligne complète à billonnage, un nouveau bâtiment de 4.000 m abritant deux bacs A2C, une ligne de rabotage à liteaux et un vaste espace de stockage des sciages.

Photo : Le centre d’usinage CNC 5 axes à deux têtes est doté d’un portique mobile se déplaçant sur deux tables de taille.

Voir notre édition verte, Le Bois International, Scierie, exploitation forestière N°30…