Emballage : 79.000 professionnels ont participé au salon All4Pack

Le 26 décembre 2018

Du 26 au 29 novembre, le parc des expositions Paris-Nord-Villepinte accueillait une nouvelle édition du salon All4Pack dédié aux secteurs de l’emballage et de l’intralogistique. L’occasion pour les professionnels présents d’aborder des problématiques telles que les mutations du marché dictées par les exigences règlementaires et environnementales, les nouveaux besoins du commerce omnicanal B to C et B to B ou encore les opportunités offertes par l’industrie 4.0.

Pour son édition 2018, le salon All4Pack a rassemblé un total de 79.000 professionnels, dont 1.350 exposants. 1.100 Business Meetings organisés entre donneurs d’ordres et exposants, contre 500 rendez-vous en 2016, ont permis de favoriser les échanges commerciaux. Le salon a salué une forte présence de délégations étrangères, notamment au cours des deux premières journées, avec près de 35% de visiteurs internationaux dont 21% venus d’Afrique. Plus de 60 pays auront ainsi été représentés pendant ces quatre jours d’exposition : Allemagne, Cuba, Israël, Japon, Taïwan, Turquie… Le public français se composait quant à lui de 35% de visiteurs venus d’Ile-de-France et de 65% des autres régions. Un programme riche de 25 conférences rythmées par des interventions de plus de 80 conférenciers est venu compléter l’orchestration du salon, avec en point d’orgue la présentation de la double enquête européenne menée par ALL4Pack et un livre blanc intitulé “l’emballage à l’aube de sa révolution”.
Le salon All4Pack a aussi été l’occasion pour les organisateurs de communiquer quelques chiffres sur le marché français de l’emballage. Les emballages en papier-carton représenteraient ainsi plus du tiers (39%) des tonnages d’emballage mis sur le marché et estimés à 12,47 millions de tonnes, devant le verre (22%), le bois (17%), le plastique (17%) et le métal (5%). En valeur, le marché français de l’emballage plastique occupait sans surprise la première place en 2017 avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 7,9 milliards d’euros contre 7,7 milliards en 2016. Pour sa part, le chiffre d’affaires du bois était évalué en 2015 à 1.688 million d’euros. Les chiffres communiqués par les organisateurs du salon ont aussi été l’occasion de mettre en avant l’attractivité du marché français et sa spécificité en production de machines d’emballage et de conditionnement tous secteurs confondus, alors même que ce marché enregistre un développement des importations. Les machines d’emballage et de conditionnement produites en France par 147 unités légales regroupant 4.597 salariés représentent un chiffre d’affaires de l’ordre de 976 millions d’euros. La production française de 626 millions d’euros en 2016 a ainsi diminué de -3,8% par rapport à 2015 alors que la consommation apparente a cru de +5% à 749 millions d’euros. En conséquence, les importations dans ce domaine ont augmenté de +22,2% à 583 millions d’euros bien que les exportations aient enregistré +11,1% d’augmentation à 460 millions d’euros.

Le chiffre : 1.000 milliards de dollars

D’après les chiffres communiqués par les organisateurs du salon All4pack à l’occasion de son édition 2018,
le marché mondial de l’emballage était évalué à 851 milliards de dollars US en 2017*, soit +2,8% par rapport à 2016 à prix constants, dont 52,72 milliards de dollars pour l’emballage industriel.
Il atteindrait 876 milliards en 2018 et, à raison de +2,9% l’an, parviendrait à 980 milliards en 2022 et à 1.000 milliards de dollars en 2023.

* Source Smithers Pira – The Future of Global Packaging to 2022.

Copyright photo : © PHOTO FAUST FAVART

Voir notre édition verte, Le Bois International, Scierie, exploitation forestière N°43 …