Du sur-mesure Aquitaine Électrique pour les standards de la Montoise du Bois

Le 21 novembre 2018

À Mont-de-Marsan, dans les Landes, la Montoise du Bois s’est équipée d’une ligne de transformation “petits bois” 100% circulaire pour la production de débits standard à destination d’une clientèle d’industriels de l’emballage. Du démêlage des bois en entrée, au positionnement automatique des sciages avant finalisation des produits en passant par le canter/twin circulaire pour la transformation des billons, le fabricant Aquitaine Électrique a conçu et installé l’ensemble de cette nouvelle ligne.

Comme nombre d’entreprises de la première transformation, La Montoise du Bois doit composer avec une matière première de plus en plus chère et une ressource de plus en plus convoitée. Face à cette problématique, l’entreprise landaise spécialisée dans la production de sciages pour l’emballage a dès 2012 conduit plusieurs réflexions afin d’investir dans son outil de production. L’objectif était de réussir à augmenter le volume de m3 produit par opérateur dans son usine tout en améliorant la qualité du sciage, avec en ligne de mire l’optimisation de la découpe du bois.

Un outil 100% circulaire

Pour relever ce défi et pouvoir se positionner favorablement par rapport aux prestations proposées par ses principaux concurrents, l’entreprise a décidé de miser sur un outil 100% circulaire, avec une ligne tout automatique pour fabriquer un produit quasi unique. Lorsqu’il s’est agi de choisir un prestataire pour réaliser et installer ce nouvel équipement, en parallèle de la ligne existante, c’est naturellement vers un partenaire déjà en charge de la maintenance d’une partie des machines de l’atelier que La Montoise du Bois a choisi de se tourner. Le directeur de l’entreprise assure d’ailleurs qu’il a fait le choix de la proxi – mité en accordant sa confiance à Aquitaine Électrique, alors même que d’autres propositions venues de l’étranger auraient pu lui offrir des conditions financières plus avantageuses. Pour le fabricant, la complexité du chantier était d’installer la nouvelle ligne sans interrompre le fonctionnement du premier outil de production et dans un espace relativement restreint. Le bâtiment de l’usine rallongé, Aquitaine Électrique a imaginé une ligne bâtie autour d’un module de sciage canter/twin circulaire et de deux machines de reprise. “À la sortie de l’écorceuse, les bois sont triés par diamètres et envoyés soit sur la nouvelle ligne petits bois soit sur la ligne gros bois qui existait auparavant”, explique Patrick Dziura, directeur de l’entreprise Aquitaine Électrique.

Lire la suite dans notre édition verte N°39 …