Douglas : des assises nationales pour construire l’avenir de la filière

Le 12 septembre 2018

La 3e édition des Assises nationales du douglas se déroulera à Bordeaux du 19 au 21 septembre. Cet événement, organisé par France douglas pour ses 25 ans, sera l’occasion pour l’association de transférer les résultats de ses travaux initiés au cours des six dernières années, et de s’interroger sur la place du douglas dans la ville durable de demain.

Cette 3e édition des Assises nationales du douglas, qui se déroulera à Bordeaux du 19 au 21 septembre, sera enrichie d’une journée supplémentaire. “Au vu de la richesse de la programmation, les Assises ont été étendues sur trois jours, en permettant à ceux qui le souhaitent de profiter d’une journée de visites en plus des deux jours de conférences et tables rondes qui se tiendront à la Cité mondiale de Bordeaux”, explique l’association France douglas. “Une vingtaine d’experts, chercheurs et professionnels de qualité interviendront sur les thématiques “ressource/investissement”, “marché/innovation” et “prescription/architecture.”

Mesurer le potentiel  de cette essence

L’organisateur a choisi Bordeaux pour la tenue de son événement, au cœur de la grande région Nouvelle-Aquitaine, où s’étend près de 20% de la surface française de douglas. “Bordeaux, ville en pleine mutation, aborde la construction bois comme une réelle opportunité de développement, en favorisant notamment la construction d’immeubles à partir de ressources régionales, s’intégrant ainsi pleinement dans la démarche de la ville durable”, précise France douglas. Le premier jour, les participants pourront suivre un programme de visites pour mesurer tout le potentiel de cette essence dont la France est le premier producteur européen.

“La journée de visites permettra de découvrir la pépinière Forelite dans le Médoc. Première pépinière forestière française, Forelite est spécialisée dans la production de plants (1+0) en godets”, souligne l’organisation. “Des techniques de production innovantes, performantes et de précision, permettent la production de plants de douglas (vergers Luzette et Darrington) en godets ajourés de 200 cm3 et 300 cm3 avec un autocernage aérien. Les participants auront ensuite l’occasion de découvrir trois bâtiments en douglas dans l’agglomération Bordelaise, dont la Cité du Vin, constituée de 250 m3 de lamellé-collé douglas.”

 

Trois ateliers thématiques

Les conférences des 20 et 21 seront réparties en trois ateliers thématiques. Parmi les six conférences de l’atelier 1, consacré à la ressource, les participants pourront assister à la présentation d’une étude sur la disponibilité du douglas en France et à la restitution du programme de sélection génétique “Douglas avenir”, dont le but est de proposer de nouveaux vergers à graines de douglas.

L’atelier 2 sera consacré aux thématiques produits/marché et abordera notamment les travaux d’optimisation du douglas en emplois structurels ou en menuiserie. Il s’intéressera aussi à l’apport social, économique et environnemental de la filière. L’atelier 3 sera quant à lui consacré à la prescription et à la place du douglas dans la construction des villes durables de demain. “Ces troisièmes Assises s’interrogeront sur la place du douglas dans la ville durable de demain, avec pour objectifs une meilleure mobilisation de la ressource française, la création de valeur ajoutée sur le territoire national, et l’amélioration de la compétitivité des entreprises concernées sur les marchés nationaux, européens et internationaux”, confirme Jean-Philippe Bazot, président de France douglas. “Si l’on ne peut prédire l’avenir du douglas, tout au moins je pense que nous nous devons de préparer ensemble celui d’une filière émergente et porteuse de promesses, capable d’entraîner avec elle l’ensemble de la filière bois nationale.” France douglas souhaite que les échanges qui auront lieu durant ces trois jours alimentent les travaux à venir de la filière, “à un moment où le douglas entre dans une phase de développement sans précédent”, précise l’association. 

Le zoom : 25 années d’actions en faveur du douglas

Les 3es Assises nationale du douglas marqueront également les 25 ans de France douglas. L’occasion pour l’association de faire le point sur ses travaux en faveur de la filière et ses actions concrètes menées sur cette essence : 

• Normalisation :

  • intégration du douglas dans les normes françaises et européennes ;
  • confirmation des qualités de durabilité naturelle et résistance mécanique.

• Études et travaux de recherche :

  • qualification du matériau : études pour une meilleure connaissance des propriétés du matériau ;
  • caractérisation de produits pour la construction : une collection de trois guides techniques décrivant les principaux produits de construction, rénovation et décoration. Entre 2016 et 2018 : qualification de produits à forte valeur ajoutée (bois lamellé, contreplaqué, LVL), caractérisation de produits pour la menuiserie, optimisation du classement mécanique des bois…
  • études spécifiques : étude pour améliorer la lisibilité du douglas sur le marché : déclarations environnementales collectives, niveau d’émission en COV…
  • création de nouvelles variétés améliorées : programme visant à la création de variétés disposant de meilleures propriétés technologiques et mieux adaptées au changement climatique.

• Actions de promotion :

  • France douglas représente la filière sur les principaux salons nationaux et internationaux :
    Carrefour international du bois, Bâtimat, Eurobois, Forum bois construction, Euroforest…
  • actions ciblées en direction des prescripteurs : journées d’information et de visites de bâtiments auprès d’architectes et décideurs publics/privés ;
  • diffusion régulière d’information dans les principaux supports de communication ;
  • édition et diffusion de documents spécifiques : mise à disposition des adhérents France douglas et des utilisateurs d’une documentation technique (guides produits) et généraliste (plaquettes).