Des couteaux d’ébranchage français pour l’abattage mécanisé des feuillus

Le 4 octobre 2018

Les couteaux nervurés Sharper sont issus d’un projet de recherche français visant à améliorer le bûcheronnage mécanisé des feuillus. Ces couteaux innovants et performants offrent un gain significatif de productivité sur l’ébranchage. Découverte de ces outils utilisés au quotidien par un professionnel sur une tête Kesla avec un diamètre maximal de travail avoisinant 50 cm.

Les couteaux d’ébranchage Sharper sont à l’oeuvre sur une tête Kesla 25RH-II attelée à une pelle Case CX 210 B au coeur d’un taillis de châtaigniers sur la commune de Lavercantière, au sud de Gourdon (46). Ce taillis se situe sur la bordure d’un verger à graines de l’ONF dédié à la production de graines améliorées de diverses essences résineuses, comme le pin laricio. Améliorer le bûcheronnage mécanisé des feuillus Jacques Tuneu est aux manettes de la pelle Case pour effectuer l’abattage de ce taillis de châtaigniers à l’aide de sa tête d’abattage finlandaise.

Lire la suite dans notre édition verte N°32…