Construction / UICB, le concept constructif au sens large

Le 15 avril 2016

L’Union des industriels et constructeurs bois (UICB) a été officiellement créée le mercredi 30 mars dernier. Ce nouvel organisme professionnel, qui scelle le rapprochement du bois construction et de la construction bois, rassemble 11 organismes ayant pour objectif commun le développement de la filière.

La Fédération de l’industrie bois construction (FIBC) et le Syndicat français de la construction bois (Afcobois) se sont rapprochés afin de créer une organisation unique rassemblant l’ensemble de la profession, depuis les industriels fabricants de composants de structures et de menuiseries intérieures, jusqu’aux constructeurs qui conçoivent, fabriquent et mettent en œuvre des bâtiments à structure bois. Cette nouvelle entité professionnelle, officiellement lancée le 30 mars à Paris, prend le nom d’Union des industriels et constructeurs bois (UICB).
A l’occasion de l’événement de lancement organisé au CAP 120 (siège de l’UICB), son nouveau président, Christian Louis-Victor, s’est réjoui de cette «somme de forces, offrant une représentation consolidée auprès des pouvoirs publics et permettant d’œuvrer à un continuum qualitatif depuis les composants jusqu’à la construction».
Afcobois et la FIBC, qui jusqu’à présent agissaient concomitamment, ont bien entendu nombre d’intérêts communs quant au développement de l’utilisation du bois dans la construction et de la construction bois en France. Les entreprises adhérentes des différents syndicats et associations de l’UICB ont par ailleurs des liens permanents. Cette alliance vient donc consolider des relations de longue date et faciliter de fait des échanges qui pourront s’intensifier à travers ce nouvel organisme. Les syndicats et associations qui composent l’UICB demeurent actifs et indépendants en termes de développement, de gouvernance et de gestion. Chaque organisme poursuit travaux et actions avec ses commissions. Leurs problématiques et intérêts communs ou transversaux sont quant à eux portés par l’Union.

Le chiffre : 40.000 / C’est le nombre d’emplois directs relatifs aux secteurs représentés par l’UICB.

L’UICB mènera notamment des actions techniques (rédaction de documents techniques, intervention dans les groupes de travail (type DTU et autres), publication de guides, memento…), une représentation auprès des pouvoirs publics, des actions portant sur la qualité (qualifications (Qualibat), certifications (FCBA, NF, Acerbois…), chartes et démarches qualité), des travaux normatifs (participation active aux travaux relatifs à l’évolution des normes), une réflexion sur les problématiques de préfabrication et de production en vue de l’amélioration des process, de l’organisation et de la productivité, ou encore des actions transversales (rassemblement des perspectives et moyens pour aborder des problématiques transversales, tels l’Eurocode 5, les émissions de formaldéhydes…).
Les organismes de la filière rassemblés sous la bannière de l’UICB sont les suivants : Afcobois, syndicat français de la construction bois ; Apibois, syndicat de la poutre en I à base de bois ; Afeb, association des fabricants d’escaliers en bois ; ATF-BPT, association technique des fabricants de blocs portes techniques ; BAB, association des constructeurs de bâtiments agricoles en bois ; CLT France, association pour la promotion et le développement du CLT en France ; RBR, association des professionnels du renforcement des ouvrages et structures bois par des techniques de résine ; SNBL, syndicat national du bois lamellé ; SNAPB, syndicat national des applicateurs de la préservation du bois ; SCIBO, syndicat des fabricants de structures et charpentes industrialisées en bois ; Symob, syndicat des fabricants et constructeurs de maisons à ossature bois.
L’union repose sur l’association de trois collèges pôles d’activité complémentaires (collèges constructeurs, industriels structures et industriels menuiseries intérieures).