Charpentier Marine Morbihan : entre tradition et technique

Le 19 octobre 2020
Samuel Zembaldi, fort d’une formation en charpente marine et d’une expérience sur des chantiers de rénovation de bateaux en bois, a fondé l’entreprise Charpentier Marine Morbihan en 2010. (© Charpentier Marine Morbihan)

Basée à Locmariaquer (56), l’entreprise Charpentier Marine Morbihan, qui fête ses 10 ans cette année, est spécialisée dans la réparation de bateaux en bois (à la fois de plaisance, de pêche et de «servitude»), ainsi que la construction de mâts et de gréements. Détentrice d’un savoir-faire éprouvé, la diversité de son offre s’appuie aussi sur des techniques spécifiques, dont certaines développées en partenariat, le tout dans le respect d’une éthique globale.

C’est en 2010 que Samuel Zembaldi, brésilien d’origine et résidant en France depuis 18 ans, fonde l’entreprise Charpentier Marine Morbihan, fort d’une formation en charpente marine et d’une expérience sur des chantiers de rénovation de bateaux en bois.
En plus de la construction et de la réparation de bateaux classiques et de tradition dans le respect des gestes et des techniques ancestrales (chanvre, bois de pays, huile de lin et goudron), l’entreprise est également spécialisée dans la fabrication de mâts et d’espars creux pour les gréements. Elle embauche à l’heure actuelle quatre charpentiers, auxquels s’ajoute le personnel administratif. Sa zone d’intervention se situe principalement en Bretagne, en ce qui concerne la réparation des bateaux, sachant qu’elle installe le gréement et qu’elle est en mesure de livrer mâts et pièces tournées sur toute l’Europe, grâce à une remorque pouvant transporter jusqu’à 35 mètres.

L’offre de l’entreprise est pour le moins variée en matière de savoir-faire : disposant d’un atelier adapté à la construction des espars en bois (un espar étant un élément de gréement long et rigide, ayant un rôle technique à jouer dans la propulsion à voile et les manœuvres), le charpentier de marine est capable d’intervenir par exemple sur des mâts cassés ou des bômes abîmées, et de construire des pièces allant jusqu’à 30 mètres de longueur. Au global, environ 25% de l’activité du charpentier de marine se rapporte à la partie gréement, le reste concernant la réparation de bateaux, sachant que ces deux activités devraient représenter chacune 50% d’ici 2022 […]

Photo : Samuel Zembaldi, fort d’une formation en charpente marine et d’une expérience sur des chantiers de rénovation de bateaux en bois, a fondé l’entreprise Charpentier Marine Morbihan en 2010. (© Charpentier Marine Morbihan)

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°32…