Chardon frères : un goût certain pour la belle charpente

Le 31 janvier 2019
La restauration d’une maison bressanne du XIIIe siècle a valu à Chardon Frères un Geste d’argent au Grand prix du geste d’or l’an dernier à Paris. (Crédit photo : Stéphane Couchet)

Installé au cœur du massif de la Chartreuse, Chardon frères rayonne dans le Sud-Est de la France sur la niche des monuments historiques. Cette spécialisation pérennise une entreprise familiale vieille de 140 ans.
Laurent Chardon est un infatigable voyageur. Il parcourt 60.000 km par an, enchaînant les réunions de chantier dans le quart sud-est de la France. Quand on s’est fait une spécialité de la restauration de monuments historiques, il faut accepter de s’éloigner de l’atelier situé entre Grenoble et Chambéry, au cœur du massif de la Chartreuse.
En ce début d’année, le charpentier fait étape dans le village historique de Menton dominant la méditerranée. Soleil éclatant et température douce, le travail a parfois du bon. Il a fait le point avec les maîtres d’œuvre de la restauration de la basilique Saint-Michel Archange. Le monument du XVIIe siècle bénéficie de la rénovation de sa façade et de sa toiture pour un coût de 3 millions d’euros. Chardon Frères interviendra sur le beffroi et sa charpente en chêne. Les pièces de 200 x 350 mm de section vont être remplacées pour supporter le poids de quatre cloches en mouvement. Une intervention chiffrée à 50.000 euros.

Un virage salutaire

Tous les ans, Chardon frères – Laurent est associé à son frère jumeau Éric – réalise 10 à 12 chantiers de bâtiments historiques. En 20 ans, c’est devenu la principale activité de cette entreprise de charpente créée en 1882 dans le village de Saint-Pierre-d’Entremont.
[…]
Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°4 …

Photo : La restauration d’une maison bressanne du XIIIe siècle a valu à Chardon Frères un Geste d’argent au Grand prix du geste d’or l’an dernier à Paris. (Crédit photo : Stéphane Couchet)