Certification / Une convention de partenariat entre Bois français et Bois des Alpes

Le 19 avril 2018

Dans le cadre du Forum bois construction de Dijon, une convention de partenariat entre les marques Bois français et Bois des Alpes a été signée le vendredi 13 avril. Misant sur la complémentarité existant entre les deux démarches en vue d’accéder à différents marchés, cette convention permettra aux entreprises bénéficiant de la marque Bois des Alpes d’accéder également à la marque Bois français.

Cette convention résulte du constat que les deux marques remplissent un objectif commun de valoriser l’origine de la matière première ainsi que la valeur ajoutée sur le territoire. Leur mise en place ne doit donc pas se superposer et entraîner des coûts non justifiés. La convention de partenariat permettra donc aux entreprises de mutualiser leurs procédures tout en obtenant l’autorisation d’utiliser les deux logos.

L’association Bois des Alpes, pour rappel, développe l’outil de certification Bois des Alpes, marque collective destinée à rendre visibles les produits bois qui respectent son référentiel basé sur trois volets principaux : produit, service et développement durable. La marque “Bois français”, quant à elle, garantit que les produits bois en bénéficiant sont issus des forêts françaises et transformés et assemblés en France. Grâce à cette convention, les deux principaux critères de la marque Bois français (bois issus des forêts françaises et transformation en France) sont désormais couverts par le cahier des charges Bois des Alpes. Les deux marques ayant une même exigence de traçabilité des produits, les contrôles réalisés dans le cadre de la marque Bois des Alpes répondent en outre aux critères fixés dans le cadre de la marque Bois français. Un produit marqué Bois des Alpes répond donc aux critères lui permettant de bénéficier de la marque Bois français.

Une entreprise bénéficiant de la marque Bois des Alpes peut à présent faire une demande d’obtention de la marque Bois français. Dans le cadre de la convention de reconnaissance, l’obtention de la marque Bois français est automatique pour le même périmètre, les modalités de contrôle sont mutualisées pour les deux marques, et les redevances de marque sont ajustées à l’avantage de l’entreprise. Les deux marques entendent convenir d’une communication commune, mutualiser leurs bases de données et harmoniser les contrôles.

D’autres reconnaissances sont possibles par la marque Bois français dans la mesure où les principes de la reconnaissance (exigences techniques, de traçabilité et de contrôle) sont respectés. Des travaux sont en cours avec Bois des territoires du Massif central sur le modèle du référentiel Bois des Alpes.