Bois-énergie / Une campagne de communication pour les appareils de chauffage au bois

Le 2 novembre 2017

Les fabricants d’appareils de chauffage au bois, réunis au sein du Syndicat des énergies renouvelables (SER), associés au réseau ONF Énergie-bois et l’Unitam, syndicat des conduits de fumée, lancent une campagne nationale de communication.

«Le chauffage au bois : énergie responsable». C’est sous cette bannière commune que les fabricants d’appareils de chauffage au bois, réunis au sein du Syndicat des énergies renouvelables, associés au réseau ONF Energie bois et l’Unitam, syndicat des conduits de fumée, ont décidé de lancer une campagne nationale de communication.

En ce début d’automne, les porteurs de cette campagne entendent rappeler que, portés par le label Flamme verte, les appareils de chauffage au bois ont réalisé, depuis quinze ans, d’importants progrès en termes d’efficacité énergétique et de réduction d’émissions de particules. Pour présenter les atouts des appareils de chauffage au bois contemporain en termes d’écologie, d’économie et de confort, ils ont choisi d’appuyer leur communication sur des messages radio, un site internet dédié (www.lebois-energie.fr), de courtes vidéos sur Youtube, ainsi que des actions sur les réseaux sociaux. A l’occasion de cette campagne, confiée à l’agence Publicité Touchant, les fabricants d’appareils de chauffage au bois souhaitent rappeler les soutiens financiers publics dont peuvent bénéficient les particuliers qui s’équipent d’appareils performants, et les bonnes pratiques d’utilisation de ces équipements : bon dimensionnement par rapport à la surface à chauffer et à la localisation du logement, installation par un professionnel RGE, soin et entretien et, bien sûr, choix d’un combustible bois de qualité.

Le chiffre : 9 millions / D’après les chiffres du Syndicat des énergies renouvelables, le chauffage au bois est utilisé dans près de 8 millions de foyers en France et l’objectif, dans le cadre de la transition énergétique, serait de parvenir à 9 millions en 2020, avec la même quantité de bois consommée.

«Avec cette communication, la filière souhaite également rappeler que le chauffage au bois contemporain permet de réduire drastiquement les émissions de particules fines», ajoute le Syndicat des énergies renouvelables. «Aujourd’hui, la majorité des équipements vendus sur le marché français affichent un rendement sep fois supérieur à celui d’une cheminée ouverte et des émissions de particules trente fois inférieures. Ces performances vont continuer à s’améliorer, soutenues par la mise en place de la réglementation européenne sur l’écoconception des produits.» Dans cette perspective, dès le 1er janvier prochain, les promoteurs du label Flamme verte ont annoncé que leur système d’évaluation ne labelliserait plus les produits 5 étoiles et que seuls les produits aux performances 6 et 7 étoiles seront maintenus.