Bois-énergie 2019 : un concept recentré sur l’industrie et les collectivités

Le 13 novembre 2018

En quête d’une nouvelle formule, les organisateurs du salon Bois-énergie proposeront les 30 et 31 janvier 2019 à Rennes un concept recentré “Industrie et collectivités” en parallèle des salons Regen Europe, Biogaz Europe et du Carrefour de l’eau. Appelée à devenir un rendez-vous biennal, la formule complète du salon Bois-énergie, de l’exploitation forestière au chauffage domestique, fera son retour en 2020.

Lors de leur dernière édition en mars dernier à Grenoble, les organisateurs du salon Bois-énergie nous confiaient travailler sur une nouvelle formule pour tenter de redonner un peu d’oxygène à ce rendez-vous lancé pour la première fois en 1998 à Lons-le-Saunier. Après 20 ans d’éditions itinérantes organisées dans toute la France, le concept qui fit le succès du salon semblait un peu s’essouffler, les organisateurs convenant d’ailleurs que la logique de filière entre la production de combustibles et la valorisation finale en énergie n’était peut-être désormais plus aussi évidente quand on raisonne en termes de cibles commerciales.

Dans cette logique, ils viennent donc d’annoncer que leur prochaine exposition dédiée au Bois-énergie proposera une offre exclusivement consacrée aux matériels et services à destination des industries et collectivités. Elle aura lieu à Rennes les 30 et 31 janvier 2019. Dans la pratique, ce nouveau rendez-vous constituera un satellite de trois autres expositions dédiées aux énergies renouvelables : Regen Europe, Biogaz Europe et le Carrefour de l’eau.

Pour ce salon de début d’année, les organisateurs tablent sur la présence d’une centaine d’exposants venant de dix pays européens. Si sa taille devrait donc être relativement modeste, le salon Bois-énergie 2019 ambitionne tout de même de proposer “le plus grand rassemblement d’acteurs du bois-énergie pour l’industrie et les collectivités”, en misant sur une formule de deux jours organisée en milieu de semaine (mercredi- jeudi) avec un visitorat uniquement professionnel. Pour les fidèles du rendez-vous historique, réunissant un large éventail de matériels et solutions de la forêt à la flamme, il faudra patienter une année supplémentaire. Après 19 éditions depuis 1998, de Lons-Le Saunier à Cahors en passant par Saint- Etienne, Orléans et Nantes, le salon adoptera un rythme biennal à partir de 2020, dans un lieu que pour l’heure l’organisation n’a pas encore dévoilé.