Biesse maintient ses services

Le 2 avril 2020

Le groupe Biesse, spécialiste italien des machines et technologies pour le travail du bois, a reçu les mesures nationales urgentes destinées à contenir le Covid-19 et émises par le président du Conseil le dimanche 22 mars, ainsi que des lois similaires adoptées dans les pays où le groupe opère. L’objectif premier est de protéger la santé des employés et des parties prenantes de l’entreprise et de la communauté dans son ensemble. Bien que la production ait ralenti dans certaines des installations appartenant au groupe – en raison des nouvelles directives mondiales – la société continue de garantir sa gamme complète de services, du support après-vente aux expéditions de pièces détachées et à l’assistance virtuelle, offerte en toute sécurité grâce aux fonctionnalités avancées de la plateforme Sophia Iot.
«Nous travaillons en synergie avec nos 39 filiales pour garantir la continuité de l’activité de nos clients, en les accompagnant en pièces détachées et services, ainsi qu’en assistance et opérations à distance sur le site du client, en pleine conformité avec les lois locales. Encouragés par un important portefeuille de commandes, nous affrontons ces semaines d’urgence avec confiance et un sens profond des responsabilités. De plus, les machines qui continuent à être produites par nos sites de fabrication et la technologie disponible dans nos hubs en Italie, en Amérique du Nord, en Australie, en Malaisie et en Inde, assurent un approvisionnement plus que suffisant pour répondre aux demandes des clients Biesse et Intermac dans le monde entier et répondre à leurs besoins technologiques pendant cette période. Grâce à cette réserve stratégique, nous sommes en mesure de faire face au ralentissement nécessaire sans inquiétude», a déclaré Federico Broccoli, directeur des filiales et directeur de la division bois / ventes.
Le groupe prend également des mesures concrètes pour contribuer à la lutte contre le coronavirus : après avoir annoncé un don de 100.000 euros pour soutenir l’hôpital San Salvatore de Pesaro, Biesse a également lancé Let’s Do More, une levée de fonds qui achètera de nouveaux équipements pour l’hôpital, pour apporter une réelle aide à la population locale pendant cette période d’urgence.