Atelier panel : un outil de production… et un marché à la pointe

Le 21 novembre 2019
David Butet dirigeant d’Atelier panel et du groupe CDVA, ici dans la salle de réunion – création de la société – de la nouvelle usine de l’agglomération dijonnaise.

Atelier panel, entreprise d’agencement établie à Dijon dans des locaux neufs en 2017, dotée d’un outil performant, affiche un taux de croissance de l’ordre de trente pour cent. Elle est notamment spécialisée dans l’agencement sur-mesure éphémère (stands, magasins pop-up…). Son dirigeant David Butet l’a fait bénéficier de son expérience dans les domaines de la communication et du conseil, qui sont ceux des quatre sociétés sœur de la menuiserie, constituant avec elle le groupe CDVA.

Entreprise fondée en 2007, Atelier panel fabrique et installe des agencements (tels que boutiques, hôtels, musées…), du mobilier sur-mesure, et surtout des stands traditionnels menuisés, des pop-up stores (magasins éphémères). Ses clients sont des agences de communication, des bureaux de design et des cabinets d’architectures, qui inventent ces espaces le plus souvent à vocation marketing pour des organismes et des entreprises de domaines variés (santé, automobile, alimentaire, multimédia, cosmétique, horlogerie…). Si l’activité de production s’apparente à celle d’une entreprise classique d’agence- ment, à certains détails près — telle une gestion des flux spécifique à un marché pour partie «de l’éphémère» —, l’histoire de l’entreprise et son modèle économique est pour le moins originale, liée au parcours de son dirigeant.

Du conseil à l’industrie

David Butet a repris l’entreprise Atelier panel en 2014, et l’a conduit sur une pente de plus de 30% de croissance par an ! Diplômé de l’École supérieure de commerce Dijon-Bourgogne (dénommée aussi Burgundy School of Business), il a auparavant œuvré dans le domaine du service, et plus particulièrement dans le secteur de la communication. Au sein du groupe Dentsu media, spécialiste des espaces publicitaires, il a développé de nouveaux métiers (presse gratuite, événementiel…) et a fini par diriger 7 filiales — réunissant 1.500 collaborateurs. Belle réussite mais, ainsi qu’il l’explique, l’ayant transformé en directeur opérationnel éloigné des clients, du terrain… et de son rêve : devenir entrepreneur. Il renoue avec ce rêve en 2007, et revient à Dijon acquérir et développer Strategic Event.

La société orientée sur la production d’événementiel se spécialise dans le conseil (en réorientation de stratégie marketing face aux changements sociétaux). «Nos clients sont tous types d’organisations qui ont à faire face à une mutation», note David Butet. Il crée en 2013 une seconde société, un bureau d’études de design intitulé Strat Design, orienté vers le concept «d’éphémère durable». Depuis la réflexion d’identité de marque jusqu’au déploiement d’espaces, Strat Design planifie le design et la mise en œuvre de stands traditionnels en France et à l’international, de pop-up stores, de mobiliers uniques, d’espaces enfant, au cœur d’équipements institutionnels ou commerciaux. Puis deux autres sociétés de services sont encore créées, de gestion de lieux et d’espaces publicitaires.

En 2014, David Butet renoue donc enfin avec ce qu’il appelle «sa volonté historique» : devenir chef d’entreprise industrielle. «Cela peut paraître à contre-courant, mais à mes yeux, la seule valeur ajoutée est celle qui transforme la matière ; sans industrie, pas de conseil !» Il adjoint à son groupe — dénommé CDVA — la menuiserie Atelier panel, sous-traitante de ce dernier, alors que son dirigeant souhaite s’en séparer. Celle-ci est alors implantée à Créancey, près de Pouilly-en-Auxois, compte six salariés et est très axée sur le marché du stand. «C’était une opportunité d’intégrer un savoir-faire», note David Butet. Très vite, l’effectif doit être plus que doublé. La plupart des nouveaux embauchés viennent de Dijon. Face à ce constat et à la difficulté de recrutement, le projet de déménagement de l’entre- prise est vite mis sur pied. Début 2017, la société Atelier panel s’installe en périphérie de Dijon à Longvic, dans un bâtiment construit pour elle de 4.000 m2. Signe de l’attachement du dirigeant à sa filiale industrielle, c’est là qu’il installe son bureau principal.

Une usine efficace et souple

Un investissement global de 4 millions d’euros a été nécessaire pour construire et mettre en route la nouvelle usine, dont 10% ont été dédiés à l’achat de nouvelles machines. L’usine a été pensée avec les équipes. «Je suis passionné par les modèles économiques et le management», remarque David Butet, qui explique avoir prioritairement structuré l’organisation de l’entreprise, créé des postes de managers, sous la responsabilité du directeur d’exploi- tation Florian Grand-Clément. Un des défis a été d’imaginer un fonctionnement souple pouvant s’adapter à la variabilité de ce que David Butet appelle la «bande passante» […]

Photo : David Butet dirigeant d’Atelier panel et du groupe CDVA, ici dans la salle de réunion – création de la société – de la nouvelle usine de l’agglomération dijonnaise.

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°38 …