AMF-Utis présentait une raboteuse de nouvelle dimension à la Ligna

Le 26 octobre 2017

AMF-Utis fabrique des machines à bois traditionnelles – alliées à une technologie de pointe – d’une grande robustesse qui trouvent leur place – étant désormais rares – dans toute l’Europe de l’Ouest et en Scandinavie notamment. A la Ligna 2017, la société alsacienne présentait son nouveau modèle de raboteuse à grande capacité dimensionnelle.

Michel Erb, dirigeant de AMF-Utis, était présent comme à chaque édition à la Ligna pour y rencontrer les revendeurs européens qui diffusent ses machines. «Nous faisons des produits que personne ne fait plus», précisait-il. Qui plus est avec un savoir-faire éprouvé puisque c’est depuis 1920, quelques années après sa création, que l’entreprise de fonderie et mécanique de précision Usines Tornos Illkirch Strasbourg (Utis) fonderie et mécanique se lance dans une gamme de machines classiques pour le travail du bois : scies à ruban, scies circulaires, raboteuses, dégauchisseuse et toupies. Après l’arrêt de l’activité de fonderie en 1967, la société Ateliers mécaniques de Fegersheim (AMF) reprend l’activité machines à bois, toujours vendues sous la marque Utis. Les ateliers de fabrication de Fegersheim, régulièrement agrandis, sont équipés de machines-outils permettant l’usinage des bâtis de grande dimensions, des tables et des autres composants.

Élargissement de gamme

Aujourd’hui, AMF – Utis fabrique des dégauchisseuses ; des raboteuses avec positionnement électronique de table ; des toupies à arbre fixe en diverses exécutions manuelles, avec motorisation des axes, avec positionnement électronique des axes etc. ; des toupies à arbre inclinable à 3 axes programmés et variation de vitesse de broche, à déblocage hydraulique des outils ; des supports motorisés pour entraîneur de toupie ; des cadreuses hydrauliques en diverses tailles destinées à l’assemblage des cadres de fenêtres, des portes, au collage des panneaux, etc. Si l’ensemble des machines était à l’honneur à la Ligna 2017, l’accent était mis sur l’intégration dans la gamme de raboteuse d’une nouvelle largeur. Aux largeurs 510, 610, 710 et 830 mm a été ajoutée la largeur 1.040 mm. «Nous avons créé ce genre de produit pour des gens qui œuvrent dans la tonnellerie, le meuble…», expliquait Michel Erb. L’épaisseur de rabotage possible est comprise entre 3 et 300 mm (prise de passe maximale de 10 mm). Toute la gamme des raboteuses est basée sur une table monobloc en fonte de longueur 1,20 m, les glissières taillées dans la masse avec lardons réglables empêchant tout basculement de la table dans le temps (selon le principe des machines-outils à métaux). Un motoréducteur permet la monte et la baisse électrique de la table, qui dispose d’un positionnement automatique avec affichage digital des épaisseurs, à la précision 0,1 mm. Récemment sortie, la dégauchisseuse en largeur 800 mm est venue elle aussi compléter la gamme, s’ajoutant aux largeurs 410 et 525 mm, et était présentée à la Ligna.

Fabienne Tisserand