9 lauréats pour le 9e Prix national de la construction bois

Le 23 juin 2020
La "Maison Mouvaux", à Mouvaux dans le Nord (59), lauréat de la catégorie "Habiter une maison". (crédit : JulienLanoo)

Un jury national composé de 22 professionnels (acteurs de la promotion, de l’architecture et de la construction bois) s’est réuni le 20 mai dernier pour étudier les 99 projets retenus par des jurys régionaux et délibérer. Les 8 prix attribués (plus une mention spéciale du jury) reflètent une attention particulière portée à l’intégration de matériaux naturels et biosourcés dans les projets, ainsi qu’à la performance énergétique et environnementale.

Le Prix national de la construction bois met chaque année en lumière l’excellence de la filière forêt-bois française en récompensant les ouvrages remarquables d’architectes, maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage et entreprises bois.

Organisé depuis 2012, il comprend cette année 8 catégories. Les projets récompensés par le jury 2020 montrent la grande diversité des usages du bois, la qualité et les performances des bâtiments dans lesquels le matériau est utilisé, et symbolisent le développement de la construction bois dans toutes les régions françaises. Un effort d’adaptation au paysage et plus globalement au contexte d’usage du bâtiment a été observé et partagé par l’ensemble des candidats. Le jury a particulièrement apprécié l’intégration de matériaux naturels et biosourcés dans les projets, la performance énergétique et environnementale a été au centre des débats.

Un taux de participation record a été enregistré. Les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre déjà investis dans la construction bois ont rivalisé de savoir-faire et d’ingéniosité pour intégrer des matériaux naturels à leurs ouvrages et en renforcer ainsi la performance environnementale et la qualité technique. Ils ont valorisé ces matériaux pour créer des bâtiments plus résilients et mieux intégrés à leurs paysages. La nouvelle génération de la profession n’est pas en reste : de nombreux projets audacieux et novateurs ont été présentés par des acteurs dont ce sont les premières réalisations bois. Cet engouement montre l’intérêt croissant porté par les acteurs de la construction aux usages du bois et aux valeurs du PNCB.

Dans la catégorie Aménagement intérieur, Au Cœur du bois, à Rennes (35) allie grande variété d’utilisations du matériau bois et préoccupation acoustique, autour du peuplier. En Aménagement extérieur, l’auvent de l’école du village d’Evisa, en Corse (20), mise sur la complémentarité des matériaux pierre-bois et des époques ancien-contemporain, valorisant des essences locales, dont le châtaignier. Pour Apprendre – se divertir, l’école maternelle Vincent-Auriol, de Paris, a pu grâce au bois être labellisée Passiv Haus, bio et géosourcée.

En Travailler – accueillir, le domaine de l’Hortus, situé à Valflaunes (34), met en valeur des bois locaux (pin d’Alep, douglas). Pour Habiter ensemble, le programme Sensations, à Strasbourg (67), dresse 146 logements sur 11 niveaux à base de CLT. Dans Habiter une maison, La Maison Mouvaux (59) « redéfinit les traits de la maison individuelle en bois ».

Dans la catégorie Réhabiliter un équipement, la Little Altantic Brewery, de Nantes (44), propose charpente bois visible et matériaux simples et bruts. Dans Réhabiliter un logement, enfin, La Cour sur Blangy, située à Blangy- le-Château (14), offre les performances actuelles d’un bâtiment bioclimatique.

À cela s’ajoute une Mention spéciale du jury pour la Halle économique et culturelle de Faverges-Seythenex (74), bâtiment polyvalent (salle de spectacle ou halle de marché), qui « s’impose dans son environnement sans s’y écraser ».

La remise physique des prix n’ayant pas été maintenue en raison du contexte sanitaire, des vidéos de présentation de 2 minutes pour chaque lauréat seront diffusées début septembre prochain, accompagné d’un ouvrage numérique et papier incluant les 99 projets analysés par le jury national.

Le chiffre : 728

C’est le nombre de projets ayant concouru à cette édition 2020 du Prix na- tional de la construction bois, soit 20 % environ de plus que lors de la précé- dente édition en 2019.

Photo :  La « Maison Mouvaux », à Mouvaux dans le Nord (59), lauréat de la catégorie « Habiter une maison ». (CP : JulienLanoo)

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°19 …